Recherche

Grosse désillusion pour un Marocain, parti chercher l’eldorado en Espagne

© Copyright : DR

19 décembre 2020 - 22h00 - Société - Par: I.L

Hamza, un jeune Marocain parti pour l’Eldorado a vu son rêve s’assombrir dans les îles Canaries. Après plusieurs tentatives pour rejoindre Valence et désormais sans grands moyens, il a dû négocier avec les agents de police à l’aéroport son rapatriement, préférant vivre modestement au Maroc que dans la précarité chez le voisin ibérique.

A 25 ans, Hamza, un jeune marocain rêvait tout comme ces nombreux jeunes de son âge de réussir dans une ville européenne afin de subvenir aux besoins de sa famille, rapporte El Diario.es. Porté par ce rêve illusoire, il prend place sur l’une des embarcations de fortune pour traverser l’Atlantique et rejoindre l’Espagne grâce aux 2 000 euros qu’il a réussi à emprunter chez sa mère, une couturière de Béni Mellal.

Malheureusement, son embarcation a été interceptée aux îles Canaries où il a été envoyé dans un camp de réfugiés pour trois jours. Ses trois tentatives de rejoindre l’Espagne n’ont pas prospéré. Les mesures restrictives imposées aux voyageurs au niveau des aéroports n’ont pas favorisé son départ pour Valence. « Je n’ai fait que dépenser de l’argent et je suis toujours au même endroit », regrette le jeune garçon. « Je n’en peux plus. Même s’ils me proposent d’aller à la « Grande Espagne », je ne veux plus y aller, a martelé ce jeune garçon qui dit avoir perdu la foi et qui a requis l’anonymat de peur que sa maman et ses amis n’apprennent l’histoire.

Décidé à rentrer, il a dormi à l’aéroport de Grand Canaria pendant cinq jours avant de trouver une occasion pour se faire rapatrier ce vendredi au pays. « Au Maroc, je ne vivais pas très bien. Ma vie était modeste, mais bien meilleure que ma situation actuelle. Je suis venu pour changer (la situation) en mieux, mais tout a empiré. », a-t-il ajouté tout en promettant ne plus recommencer cette aventure.

Mots clés: Immigration clandestine , Iles Canaries

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact