Recherche

La Guinée équatoriale dément une supposée bavure de la police marocaine

© Copyright : DR

7 avril 2020 - 22h40 - Maroc

Le gouvernement équato-guinéen a apporté un démenti formel par rapport aux informations diffusées sur le jeune homme dont les bras auraient été amputés au Maroc.

Les images récentes d’un jeune ressortissant équato-guinéen aux deux mains amputées, publiées sur les réseaux sociaux le samedi 4 avril, accompagnées d’un texte qui accuse les agents de l’ordre public marocain d’être les auteurs des faits, sont totalement fausses. Ces faits ne se sont jamais produits au Maroc, a martelé le gouvernement équato-guinéen. Et pour preuve, il n’existe la trace d’aucune déclaration officielle sur les plateformes, tant des étudiants que des résidents, demandant des comptes au gouvernement marocain sur ces faits, informe le Bureau de presse et d’information de Guinée équatoriale.

L’ambassade de la République de Guinée équatoriale au Maroc a appelé les parents dont les enfants sont en formation au Maroc au calme. Elle a rassuré que les résidents équato-guinéens du royaume du Maroc sont tous en sécurité et qu’aucun cas positif de COVID-19 n’a été détecté dans leurs rangs.

Selon un communiqué du ministère marocain de l’Intérieur, les déplacements sont limités au strict nécessaire, pour les citoyens marocains, depuis l’apparition du premier cas de coronavirus.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact