Les habitants de Melilla dénoncent la discrimination à la frontière avec le Maroc

20 juillet 2022 - 12h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les habitants de Melilla dénoncent la discrimination dont ils font l’objet à la frontière avec le Maroc où la priorité est toujours donnée aux Marocains d’Europe dans le cadre de l’Opération Marhaba.

Alors que les habitants de Melilla n’ont droit qu’à une seule voie d’accès au Maroc, quatre voies sont ouvertes pour faciliter le transit des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération Marhaba. « Nous sommes marginalisés », se plaint un résident de la ville autonome en attente à la frontière pour entrer au Maroc, déplorant l’inaction des autorités pour leur faciliter le passage.

À lire : Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Les autorités locales ou gouvernementales doivent prendre leurs responsabilités et entrer en contact avec le Maroc pour permettre aux habitants de Melilla de se rendre librement à Nador au Maroc pour y passer le week-end, plutôt que de payer un billet de bateau pour aller dans la péninsule. Les habitants de Melilla pourraient délaisser la destination Maroc si la situation perdure à la frontière, ce qui porterait un coup à la relance du tourisme dans les deux pays.

À lire : Priorité aux véhicules des MRE à la frontière avec Melilla

Les habitants de Melilla estiment qu’ils méritent un meilleur traitement de la part du Maroc, après que Pedro Sanchez a accepté de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Ils appellent aussi de leurs vœux la réouverture de la douane commerciale pour relancer le trafic de marchandises et booster le développement économique de la ville autonome.

Selon la délégation gouvernementale, 360 000 personnes et 90 500 véhicules ont traversé la frontière de Beni Ensar dans les deux sens depuis la réouverture. Sur les 250 demandes de renouvellement de permis aux travailleurs frontaliers, seulement 84 ont été traitées.

Sujets associés : Melilla - Opération Marhaba 2022

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Melilla aménage une zone d’attente pour les MRE (phase retour)

Les autorités de Melilla ont installé une tente géante à l’intérieur du port de la ville pour accueillir les Marocains d’Europe qui vont reprendre le chemin du retour dans leur pays...

Marhaba 2022 : Sebta et Melilla pourront-elles gérer le flux de MRE ?

À moins d’une semaine de la célébration de l’Aïd al-Adha au Maroc, les frontières de Tarajal à Sebta et de Beni Ensar à Melilla arrivent difficilement à gérer le flux de Marocains...

Priorité aux véhicules des MRE à la frontière avec Melilla

Parmi les voyageurs arrivant au Maroc depuis Melilla, le Maroc donne la priorité aux véhicules des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de l’Opération...

Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Les Marocains d’Europe arrivant à Melilla dans le cadre de l’Opération Marhaba ont dû passer plusieurs heures d’attente à la frontière Beni Ensar lundi, avant d’entrer au Maroc. Le...

Nous vous recommandons

Melilla

Un parti marocain indique la conduite à tenir pour récupérer Sebta et Melilla

Après Ensemble pour la Catalogne présidé par Carlos Puigdemont, ancien président de la généralité de Catalogne, le parti Istiqlal (PI), c’est au tour du parti du Progrès et du Socialisme (PPS) d’appeler le Maroc à la récupération de Sebta et Melilla. Le sujet...

Crise migratoire : l’Espagne a envisagé un déploiement militaire à Sebta

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a rejeté une proposition de l’armée visant à renforcer les équipes de contrôle aux frontières à Ceuta et Melilla, en réponse à la crise migratoire intervenue en mai. La Moncloa a estimé que ce plan n’aide pas...

Maroc-Espagne : probable réouverture des frontières au deuxième semestre 2022

Les autorités espagnoles estiment que le Maroc ne rouvrira pas ses frontières avec Ceuta et Melilla avant le second semestre 2022. En attendant, elles réfléchissent à comment améliorer la sécurité au niveau des passages frontaliers des deux villes afin de...

Le Maroc chercherait la « co-souveraineté » de Sebta et Melilla

Les tractations diplomatiques sont en cours pour le rétablissement rapide des relations entre l’Espagne et le Maroc. Les autorités espagnoles travaillent activement pour une revue complète de la coopération avec Rabat, notamment en ce qui concerne...

Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

Le bureau du Sénat a rejeté la demande du sénateur Compromís, Carles Mulet, relative à la comparution du Premier ministre, Pedro Sanchez, pour s’expliquer sur le drame survenu fin juin à Melilla.

Opération Marhaba 2022

Les travaux rendent difficile le flux des MRE à Sebta

La Délégation du gouvernement à Ceuta a informé que toutes les personnes désireuses de traverser la frontière avec leurs véhicules pour se rendre au Maroc, doivent nécessairement passer par la zone d’enregistrement de Loma Colmenar, ouverte de 08 h 00 à 22 h...

MRE : 32 bateaux prévus cet été

En vue de contribuer à la réussite de l’opération Marhaba 2022 dont le lancement est imminent, le ministère du Transport et de la logistique a mis en place un important plan de flotte, a affirmé jeudi, la Directrice de la Marine marchande relevant de ce...

Le nombre de MRE en hausse de 10% à Tanger Med

Le flux de MRE accueillis au port de Tanger Med, dans le cadre de l’opération Marhaba a augmenté cette année de 10 % par rapport à l’édition de 2019. Jusqu’au 1ᵉʳ août dernier, environ 530 436 passagers et 136 263 véhicules ont transité par ce...

Le Maroc refoule des MRE à Sebta

Plusieurs familles de Marocains résidant en Europe ont été bloquées à la frontière de Tarajal par les autorités marocaines pour non-respect des exigences sanitaires liées au Covid-19. Elles ont été invitées à retourner en Espagne, provoquant un embouteillage...

Les MRE arrivent en nombre à Ceuta et Algésiras

L’opération Marhaba 2020, pourtant annulée officiellement, est provoquée par les Marocains arrivant de France et d’autres pays européens avec leurs véhicules et qui sont bloqués à Ceuta, attendant une hypothétique ouverture des frontières...