Melilla : embouteillage monstre à la frontière le week-end dernier

22 août 2022 - 16h40 - Ecrit par : A.P

De nombreux habitants de Melilla en partance pour le Maroc se sont plaints dimanche du long temps d’attente à la frontière avant d’entrer dans le royaume. Dans le même temps, d’autres citoyens de la ville autonome ont estimé que l’affluence était moindre par rapport aux autres jours.

« Aujourd’hui, il me semble qu’avec une heure et demie d’attente environ, je peux traverser la frontière », a déclaré Youssef à El Faro de Melilla. Pour cet habitant de Melilla, il y a moins de files d’attente ce week-end que la semaine dernière où il lui a fallu 8 heures pour entrer au Maroc. L’affluence varie suivant les heures où vous arrivez à la frontière. À en croire un autre citoyen de la ville, les embouteillages à la frontière sont notés généralement tôt le matin et en milieu d’après-midi.

À lire : Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Pour d’autres en revanche, le temps d’attente est très long. « Je suis ici depuis une heure », a expliqué Founti, un originaire de Melilla, qui traverse régulièrement la frontière pour se rendre au Maroc où il a une ferme. « Il y a beaucoup de files d’attente », estime aussi Hayat, une Marocaine qui attend de traverser la frontière après avoir passé quelques jours à Melilla avec son mari et leurs enfants. Selon elle, le bouchon à la frontière est permanent. « Avant d’entrer à Melilla, on a aussi passé des heures dans une longue file d’attente », a-t-elle déploré.

À lire : Les habitants de Melilla dénoncent la discrimination à la frontière avec le Maroc

Une autre famille de Melilla, en route pour le Maroc pour rendre visite à leurs proches et acheter certains produits pour leur propre usage, a déclaré avoir passé près de quatre heures à la frontière. Les enfants s’ennuyaient et avaient très chaud et soif. Ils ont dû sortir de la voiture pour prendre l’air, a confié leur mère, Soraya. « Le problème n’est pas la queue, c’est le soleil », a déploré un autre voyageur qui se plaint du manque d’eau et d’infrastructures pour passer le temps d’attente.

« Mes enfants ne veulent même pas entrer au Maroc à cause de la file d’attente », a déclaré cet homme originaire de Melilla résidant en France. « Il y a des gens qui ne passent plus par Melilla pour entrer au Maroc pendant l’Opération Marhaba pour éviter tous ces désagréments », assure sa femme, Mariem.

Tags : Melilla - Opération Marhaba 2022 - Vidéos

Aller plus loin

Sebta : attention, embouteillage monstre à la frontière marocaine ce week-end

Les Marocains d’Europe en fin de vacances au Maroc, vivent le calvaire dans le cadre de la phase retour de l’Opération Marhaba. Au cours de ce dernier week-end d’août, ils...

Melilla améliore l’accueil des MRE

Les autorités de Melilla ont installé près de la frontière avec le Maroc une tente géante de 350 mètres, et augmenté le nombre de toilettes publiques afin d’améliorer les conditions...

Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Les Marocains d’Europe arrivant à Melilla dans le cadre de l’Opération Marhaba ont dû passer plusieurs heures d’attente à la frontière Beni Ensar lundi, avant d’entrer au Maroc. Le...

La galère des MRE à la frontière marocaine de Sebta

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) en fin de vacances au Maroc, continuent de vivre l’enfer à la frontière marocaine de Sebta où ils doivent passer des heures à attendre dans...

Nous vous recommandons

Badr Hari perd son combat contre Alistair Overeem

Le combat de trop sans doute pour Badr Hari. Le champion marocain de kickboxing a perdu ce samedi soir face à Alistair Overeem lors du Glory Collision 4 aux Pays-Bas.

Espagne : le prix du gaz a augmenté de 50 % en un mois

Un mois après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le prix du gaz naturel liquéfié (GNL) a enregistré une hausse de 50 % en Espagne, atteignant 100 euros/MWh à fin novembre contre 66 euros/MWh un mois...

Le mariage de Dounia Batma et Mohamed Al Turk prend l’eau

Après neuf ans de mariage avec Mohamed Al Turk, la célèbre chanteuse marocaine Dounia Batma, serait en instance de divorce. La vie de couple de la star marocaine n’aura pas survécu au scandale Hamza Mon...

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux hauts responsables

Abdellatif Hammouchi, directeur général de la sûreté nationale (DGSN), également directeur général de la surveillance du territoire a procédé à la nomination de nouveaux hauts responsables à la tête des préfectures de Fès, Tanger et Al...

Plusieurs personnes arrêtées à Casablanca pour avoir mangé durant le ramadan

Plusieurs personnes ont été arrêtées dans un café à Casablanca pour avoir mangé durant le mois de ramadan.

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en construction et en développement dans le secteur des énergies...

Tourisme : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Dans un contexte de relance du secteur touristique, fortement touché par la crise du Covid-19, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse. Le royaume ambitionne de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon...

L’étau du fisc se resserre autour des influenceurs marocains

La Direction générale des Impôts (DGI) marocaine déploie de nouveaux moyens pour traquer les youtubeurs, instagrameurs, tiktokeurs et autres influenceurs qui génèrent d’importants revenus.

Visas : la France « fait une grave faute à l’égard du Maroc »

L’ancien député socialiste, Julien Dray déplore la décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens et le fait qu’elle ait mis « tout le Maghreb dans le même sac...

« Les relations entre le Maroc et l’Algérie ne s’amélioreront pas de sitôt »

Depuis un an, l’Algérie a coupé les ponts avec le Maroc en raison notamment de la question du Sahara. Les tensions entre les deux pays sont loin de retomber.