Melilla : le trafic de marchandises depuis le Maroc toujours en sursis

26 août 2022 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les habitants de Melilla attendent toujours d’avoir la possibilité de transporter leurs produits achetés au Maroc dans la ville.

Eugenio Bettioui se rendait au moins deux fois par semaine au Maroc pour acheter des produits qu’il ramenait à Melilla. Mais depuis la réouverture de la frontière le 17 mai, la donne a changé. Non seulement les voyageurs doivent désormais présenter un passeport à jour avant de traverser la frontière, mais ils ne peuvent plus entrer dans la ville avec des marchandises.

Cette situation est principalement due au maintien de la fermeture de la douane commerciale de Melilla. Depuis le 8 juin, des exigences ont été fixées pour l’introduction du poisson dans la ville depuis le Maroc, dont un certificat sanitaire signé par un vétérinaire au Maroc. Le produit devra en outre être soumis à un contrôle sanitaire par les autorités espagnoles. « C’est ridicule de devoir faire tout ça pour faire entrer deux ou trois kilos de sardines ou d’anchois. Et vous ne pouvez le faire que du lundi au vendredi entre 11h et 13h. Ça n’en vaut pas la peine », déplore Bettioui.

À lire :Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

Il est en revanche formellement interdit d’introduire de la viande, des produits laitiers ou des œufs en Espagne. Dans la zone frontière de Beni-Ensar, les cafés et restaurants sont fermés du fait de la crise sanitaire. La zone est déserte alors qu’avant, « vous ne pouviez même pas vous promener ici », explique Eugenio, qui apprécie les pastèques marocaines « énormes » et moins chères. « Le kilo est à quatre dirhams, soit 0,38 euros. N’importe qui serait tenté de prendre entre 10 et 18 kilos, mais l’idée de traverser la frontière complique la situation », ajoute-t-il, optant finalement pour du melon et des cerises.

À lire :Melilla meurt à petit feu

Désormais, un maximum de 10 kilos de fruits et légumes est autorisé à passer, vu que le Maroc n’autorise aucun produit en provenance de Melilla depuis la réouverture de la frontière. Mustafa Aberchán, chef du CpM, a menacé la déléguée du gouvernement, Sabrina Moh, de la traduire en justice « si elle continue à réquisitionner de la nourriture à la frontière ». En réponse, la responsable a fait observer qu’elle ne fait que respecter une circulaire du ministère de la Santé, rappelant qu’entre le 17 et le 31 mai, cinq tonnes de poisson sont entrées du Maroc.

Sujets associés : Melilla - Douane marocaine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

La mise en place des douanes commerciales est l’une des principales conditions pour relancer l’économie de Sebta et Melilla et mettre fin à la contrebande aux frontières des deux...

Les patrons de Sebta se plaignent du blocus commercial du Maroc

La Confédération des entrepreneurs de Sebta (CECE-CEOE) a exprimé son inquiétude quant à l’avenir des douanes commerciales et « aux violations constantes » du Maroc qui n’applique...

Douanes commerciales de Melilla : déjà 4 ans de fermeture sans perspective de réouverture

Le Maroc a fermé unilatéralement les douanes commerciales à la frontière de Melilla le 1ᵉʳ août 2018. Quatre ans après, c’est le statu quo et rien n’indique à l’heure actuelle une...

Melilla meurt à petit feu

Quatre mois après la réouverture des frontières de Melilla avec le Maroc, les douanes commerciales sont toujours fermées, au grand dam des commerçants de la ville...

Nous vous recommandons

Melilla

L’Espagne installe un système de contrôle automatisé à la frontière de Melilla avec le Maroc

L’Espagne prévoit d’installer un système de contrôle automatisé d’entrée et de sortie (EES) à la frontière de Melilla avec le Maroc. Il devrait être opérationnel en 2023.

Melilla : 3 prisonniers marocains s’évadent de prison en jet-ski

Trois Marocains détenus à la prison de Melilla, et détenteurs d’une permission de sortie, se sont évadés pour retourner au Maroc à bord d’un jet-ski. Auparavant, ils avaient retiré l’argent qu’ils ont gagné en travaillant en...

Presse : le Maroc plus libre que l’Espagne, selon une ancienne ministre espagnole

L’ancienne ministre espagnole, María Antonia Trujillo, a réitéré sa position sur Sebta et Melilla, et déclaré que « la liberté d’expression et d’information est plus protégée au Maroc qu’en Espagne ».

Sebta et Melilla : la diminution de la contrebande permet une hausse des recettes douanières

La fermeture des frontières à Sebta et Melilla a entraîné une hausse significative des recettes douanières marocaines, favorisée par la fin du phénomène de la contrebande.

Espagne : deux Marocains réduits à l’état d’esclavage

La police nationale a arrêté un père et son fils, hôteliers à Melilla. Ils sont accusés d’avoir exploité deux employés marocains en situation irrégulière, qu’ils faisaient travailler 18 heures par jour contre 120 euros pour l’un et 600 euros pour...

Douane marocaine

Tanger Med : 650kg de drogue saisis dans une voiture se rendant en France

Les services de police et de la douane exerçant au port Tanger Med ont mené samedi deux opérations qui ont abouti à la saisie de 745kg de résine de cannabis à bord d’un camion et d’une voiture utilitaire de transport international immatriculés au...

La douane marocaine ne chôme pas pendant l’état d’urgence

Trois opérations sécuritaires menées conjointement par la douane et la police ont permis la saisie d’une importante quantité de stupéfiants. Les services douaniers ont annoncé que ces opérations ont été menées en une semaine, en plein confinement dû à la...

Espagne : des parlementaires demandent la tenue en urgence de la réunion de haut niveau avec le Maroc

Le Groupe parlementaire du Parti populaire (PP) a demandé à la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Arancha González Laya, de retenir en urgence avec le Maroc une date pour la tenue de la réunion de haut niveau. Pour ces parlementaires,...

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la douane commerciale, fermée depuis août 2018, n’ait toujours pas...

Maroc : hausse de 24 % des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, les recettes douanières ont atteint plus de 63,29 milliards de DH marquant ainsi une croissance de 24 % en glissement annuel, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).