Melilla meurt à petit feu

7 août 2022 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Quatre mois après la réouverture des frontières de Melilla avec le Maroc, les douanes commerciales sont toujours fermées, au grand dam des commerçants de la ville autonome.

Les commerçants de Melilla n’en peuvent plus de la fermeture des douanes commerciales, malgré la normalisation des relations entre l’Espagne et le Maroc en avril et la réouverture des frontières terrestres entre les deux pays le 17 mai. Pour le moment, il n’existe aucune perspective de réouverture de ces douanes fermées unilatéralement depuis août 2018 par le Maroc.

Les entrepôts et magasins de Melilla sont désespérément fermés. Pourtant, la déclaration commune sanctionnant la rencontre de Pedro Sanchez avec Mohammed VI à Rabat le 7 avril, parlait d’une « normalisation complète de la circulation des personnes et des biens, y compris les dispositifs de contrôle douanier appropriés et des personnes sur terre et sur mer », rappelle El Confidencial.

À lire : Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

La fermeture des douanes commerciales a eu des effets dévastateurs sur les commerçants, en particulier ceux qui vivaient directement du commerce avec le Maroc. La plupart ont fermé boutique, assure l’Association des commerçants de Melilla (ACSEMEL), précisant que le régime des voyageurs adopté par le Maroc depuis la réouverture ne facilite pas non plus le trafic de marchandises, car tout produit acheté à Melilla ne peut entrer au Maroc.

Khalid Saïd, porte-parole d’ACSEMEL, dénonce pour sa part la situation « totalement désastreuse » que vivent les commerçants. Une situation qui n’est pas « normale », selon Enrique Alcoba, président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla qui demande aux autorités espagnoles de « faire pression sur le Maroc » pour une réciprocité dans les échanges commerciaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Melilla - Douane marocaine

Aller plus loin

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la...

Melilla : le trafic de marchandises depuis le Maroc toujours en sursis

Les habitants de Melilla attendent toujours d’avoir la possibilité de transporter leurs produits achetés au Maroc dans la ville.

Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

La non-réouverture de la douane commerciale à Melilla, qui permet le trafic de marchandises avec le Maroc, pourrait entraîner une crise économique dans la ville autonome en...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...