Marhaba 2023 : embouteillage monstre à Melilla le week-end dernier

19 juin 2023 - 16h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

De longues files de voitures ont été enregistrées à la frontière de Melilla avec le Maroc lors du premier week-end de l’Opération Marhaba 2023 qui a démarré le 15 juin.

L’embouteillage était monstre dimanche à la frontière de Beni Enzar. Les Marocains d’Europe étaient nombreux à attendre dans leurs véhicules, dans la longue file, pour entrer au Maroc. Malgré l’augmentation du nombre de véhicules par rapport aux premiers jours de l’Opération Marhaba, le passage des voyageurs marocains s’est déroulé dans « l’ordre », fait savoir El Faro de Melilla, précisant que les MRE attendaient sur des aires de stationnement, avant de traverser la frontière.

Selon les agents des corps et forces de sécurité de l’État, la matinée du dimanche s’est déroulée dans le « calme ». Melilla espère accueillir davantage de MRE par rapport à l’année dernière. Selon les prévisions des autorités de la ville autonome, 400 000 voyageurs marocains sont attendus. Le ministère de l’Intérieur espagnol a déployé plus de 19 000 agents dans toute l’Espagne pour garantir la sécurité des MRE lors du trafic.

À lire : Le Maroc et l’Espagne veulent réduire les embouteillages à la frontière de Melilla

Moha est arrivé dimanche de Tarragone et comme chaque été, a choisi de passer par Melilla pour rendre visite à sa famille au Maroc. Tayeb, lui, a quitté Barcelone avec sa femme pour fêter l’Aïd Al-Adha en famille au Maroc. « Le voyage a été calme et tout va bien, mais nous attendons ici depuis plus d’une heure », a déploré Tayeb. Habib, en provenance d’Almeria, dénonce également le temps d’attente à la frontière.

« Nous savons qu’il y a beaucoup de monde et cela prend du temps », regrettent également Rachid, Yasmina et leurs filles qui ont quitté Dortmund en Allemagne pour fêter l’Aïd avec leurs proches au Maroc. Ils n’ont plus visité le royaume depuis la pandémie du Covid-19. À la frontière, un passage a été également prévu pour les résidents de Melilla désireux de se rendre au Maroc.

Sujets associés : Espagne - Melilla - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Le Maroc et l’Espagne veulent réduire les embouteillages à la frontière de Melilla

Le gouvernement espagnol a ouvert plus de voies à la frontière de Melilla avec le Maroc pour améliorer la fluidité de la circulation des piétons et des véhicules, après des...

Priorité aux MRE à la frontière de Melilla

Les habitants de Melilla ont dénoncé dimanche la priorité accordée à la frontière aux Marocains résidant à l’étranger (MRE) participant à l’Opération Marhaba 2023.

Opération Marhaba 2023 : Sebta et Melilla se mobilisent

À Sebta et à Melilla, les autorités s’activent déjà pour l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc, afin d’améliorer le processus...

Les habitants de Melilla discriminés par le Maroc ?

Le journaliste espagnol Ignacio Cembrero a fait part d’un traitement différencié à la frontière entre l’Espagne et le Maroc. Ceux habitant à Melilla auraient connu, dit-il, des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Plus de 3 millions de touristes au Maroc à fin juin

Entre janvier et juin derniers, ils étaient 3,4 millions de touristes à avoir visité le Maroc, ce qui équivaut à 63 % des arrivées sur la même période avant la crise sanitaire, selon le ministère du tourisme.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.