Hajj 2021 sous haute surveillance sanitaire

18 juillet 2021 - 14h40 - Monde - Ecrit par : S.A

Tout comme l’année dernière, le hajj se tient avec un nombre limité de fidèles et sous haute surveillance sanitaire en raison de la pandémie de Covid-19. Seuls 60 000 pèlerins participent au grand pèlerinage qui a commencé samedi 17 juillet.

Seuls 60 000 Saoudiens et étrangers résidant dans le royaume et vaccinés participent au hajj cette année contre une dizaine de milliers de fidèles en 2020, où la crise sanitaire sévissait sans disponibilité de vaccins anti-Covid-19. Un événement qui rassemblait 2,5 millions de pèlerins venus du monde entier avant l’apparition du coronavirus.

Le grand pèlerinage est placé sous haute surveillance sanitaire. Opération de nettoyage et de stérilisation de La Mecque, installation de cloisons pour faire respecter la distanciation entre les pèlerins… L’Arabie saoudite s’emploie à garantir le bon déroulement du pèlerinage. L’ensemble des sites – la Kaaba, le Mont de la Miséricorde, la Grande Mosquée et la Mosquée du prophète – où les rituels seront effectués par les pèlerins ont été stérilisés, a assuré le ministère saoudien de la Santé.

À lire : L’Arabie saoudite réduit drastiquement le nombre de pèlerins au hajj 2021

Le ministère veille au port obligatoire de masque ainsi qu’au respect de la distanciation physique d’un mètre et demi pour les pèlerins au sein de La Mecque. Un programme accompagnant le flux des foules de pèlerins a été mis en place afin que chaque groupe soit accompagné d’un chef de file. Le nombre de chaque groupe ne doit pas dépasser 100 pèlerins, a assuré le ministère de la Santé, soulignant que l’accomplissement des rituels est limité uniquement aux tranches d’âge de 18 à 65 ans. Une « carte électronique du hajj » a été également mise en place pour permettre aux pèlerins d’accéder aux campings, aux hôtels et aux transports sans contact avec les professionnels.

Sujets associés : Religion - Hajj - Islam

Aller plus loin

Arabie saoudite : suppression de l’obligation vaccinale pour le Hajj et la Omra

Les Marocains qui souhaitent se rendre à la Mecque ne sont plus obligés de détenir un pass vaccinal. Le ministère du Hajj et de la Omra a supprimé le contrôle du statut vaccinal...

L’Arabie saoudite réduit drastiquement le nombre de pèlerins au hajj 2021

Contrairement aux années antérieures – à l’exception de 2020 où le grand pèlerinage a été annulé-, l’Arabie saoudite n’accueillera que 60 000 pèlerins cette année pour le hajj...

Arabie saoudite : un million de pèlerins feront le Hajj cette année

L’Arabie saoudite a annoncé samedi qu’un million de musulmans, Saoudiens ou étrangers seront autorisés à faire le pèlerinage à la Mecque cette année.

L’Arabie saoudite confirme la tenue du hajj 2021

Le hajj aura bel et bien lieu cette année, et ce, conformément aux normes sanitaires, sécuritaires et organisationnelles mises en place pour contrer la propagation du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...