Recherche

Haute-Loire : une famille victime d’actes islamophobes

Photo Progrès/Isabelle Devoos

26 novembre 2021 - 15h00 - Monde - Par: A.T

Dans la commune de Saint Jeurès (Haute-Loire), un incendie défraie la chronique et suscite indignation. Le chantier de la future maison d’un couple lyonnais a été retrouvé, mercredi, totalement calciné. La piste criminelle est envisagée, une enquête est ouverte.

La maison en construction appartenait à un entrepreneur lyonnais, Yassine F. et sa femme, qui ont pour projet de s’installer avec leurs trois enfants. Depuis le début des travaux, plusieurs riverains ont dénoncé les caractéristiques du bâtiment qui devrait s’ériger sur plus de 10 000 m² de terrain pour une maison d’une superficie d’environ 1 200 m², rapporte l’Eveil.

De plus, les habitants se sont plaints auprès de différentes collectivités du contenu du permis de construire. Le document comprend une salle de prière de 20 m² et la maison comptera 10 chambres. Ce qui a fait naître des rumeurs dans ce village du Plateau entre mosquée et école coranique.

Cette rumeur serait à la base de cet acte ignoble et le porteur du projet s’en est expliqué.

A lire : La France dissout encore une association contre l’islamophobie

« Mes enfants vont dans une école privée catholique. Je ne fréquente pas les mosquées ! J’ai simplement fait une salle de prière pour mes parents… Et si c’est écrit dans le permis, c’est parce que je n’ai rien à cacher ! Si j’avais un projet d’école coranique, si j’étais dans cette mouvance, vous pensez sérieusement que je viendrais m’installer à Saint-Jeures ? Et pour le dôme, c’est un architecte chrétien qui l’a imaginé, en fonction des contraintes techniques et de la hauteur imposées » a-t-il déclaré.

Et de rajouter : « Je crois que ce qui pose problème aujourd’hui, c’est que je n’ai pas le prénom qui va bien ».

Pour l’heure, l’origine du feu n’a pas été déterminée. Les gendarmes se sont rendus sur place et une enquête a été ouverte. Selon les dernières informations, Yassine F. a finalement décidé de poursuivre son projet. Il propose d’organiser une réunion publique dans le village pour se présenter aux habitants et rassurer sur ses intentions. Il a néanmoins déposé plainte.

Mots clés: France , Islamophobie

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact