Immigrer clandestinement en Espagne, c’est « comme payer pour mourir »

19 décembre 2021 - 12h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Saad Kataloni, 19 ans, et Bouaza Ben Anaya sont deux Marocains qui ont tenté d’immigrer en Espagne au péril de leurs vies. Aujourd’hui, ils sont convaincus que ce n’est pas la meilleure option face au chômage qui sévit au Maroc.

Saad Kataloni, originaire de Dakhla, a encore vivace dans ses esprits, les images de ses amis qui sont morts par noyade sous ses yeux, alors qu’ils tentaient de rejoindre les îles Canaries par bateau. Lui, a pu être sauvé parce qu’il portait un gilet après que le bateau qui les transportait a coulé en raison de la surcharge de passagers. « Je vais étudier et trouver un emploi. Quand j’aurai un salaire, il sera plus facile de voyager en Europe avec un visa », déclare-t-il à EFE, ajoutant que tenter d’immigrer clandestinement, « c’est comme payer pour mourir ». Déterminé, Saad s’est déjà inscrit dans une auto-école. Il veut devenir transporteur.

À lire : Immigration clandestine : le coronavirus, loin de dissuader les jeunes Marocains

Quant à Bouaza Ben Anaya, il avait tenté d’immigrer clandestinement en Espagne, il y a vingt ans. Aujourd’hui, âgé de 56 ans, l’homme originaire de Tanger raconte que l’organisateur du voyage lui avait volé son argent (25 000 dirhams, soit environ 2 400 euros), ce qui ne lui avait pas permis d’atteindre son objectif. Depuis son retour au Maroc, il tient un petit kiosque au centre-ville. « Les jeunes migrent faute de travail. Et comme travailler dans les champs avec leurs parents est difficile pour eux, ils choisissent d’immigrer », explique-t-il.

À lire : Le Maroc a retenu 25.000 candidats à l’immigration clandestine depuis janvier

Pour Hanane Serrhini, spécialiste marocaine des questions migratoires, l’immigration clandestine est malheureusement devenue « une solution au chômage au Maroc ». Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 937 migrants ont perdu la vie en mer, entre janvier et novembre, un chiffre qui ne traduit pas forcément la réalité, vu que de nombreux autres migrants disparaissent et ne sont jamais retrouvés.

Sujets associés : Espagne - Iles Canaries - Immigration clandestine

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Immigration clandestine : 19 Marocains interceptés à Ceuta

Tôt, le mardi 24 septembre, aux alentours de 3h15, la Guardia civil de Ceuta a intercepté 19 Marocains candidats à l’immigration clandestine. Agés de 20 à 40 ans, ils auraient...

Le Maroc et l’Espagne parlent (encore) immigration clandestine

Une réunion de travail est prévue entre le ministre espagnol de l’intérieur Fernando Grande-Marlaska ce mercredi à Rabat et son homologue Abdelouafi Laftit. A cet effet, le chef...

Immigration clandestine : le coronavirus, loin de dissuader les jeunes Marocains

La propagation du coronavirus et la fermeture des frontières n’émoussent aucunement les jeunes marocains candidats à l’immigration clandestine. Ceux-ci sont plus que jamais...

Le Maroc a retenu 25.000 candidats à l’immigration clandestine depuis janvier

En allouant un budget de 148 millions d’euros au Maroc, l’Union Européenne espère pouvoir compter sur cet allié de taille, pour gérer la “pression migratoire” et contenir un tant...

Nous vous recommandons

Espagne

Rapatriement imminent des saisonnières marocaines bloquées à Huelva

Les saisonnières marocaines bloquées à Huelva, au sud de l’Espagne, vont finalement rentrer chez elles dans les prochains jours. Plusieurs associations préparent activement ce rapatriement avec la présentation obligatoire d’un test PCR négatif au...

Sebta et Melilla : le Maroc cherche le soutien des pays arabes

Le Maroc sollicite l’aide des pays arabes pour faire face à l’Union européenne (UE) qui soutient, de son côté, le gouvernement espagnol dans la défense de la territorialité espagnole des villes de Ceuta et...

José Manuel Albares : « L’Espagne défendra toujours ses intérêts face au Maroc »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a assuré ce mercredi, veille de son départ au Maroc au côté du président Pedro Sanchez, que les intérêts de l’Espagne, et particulièrement ceux des îles Canaries, « seront toujours défendus »...

L’Espagne craint que le Maroc revendique l’Andalousie

La ministre porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Rodriguez, a réitéré jeudi la satisfaction de l’Exécutif pour avoir changé de position sur le Sahara, soulignant que cette décision vise à défendre les intérêts des Espagnols en général et de Ceuta,...

Les hommes d’affaires algériens souffrent de la suspension du traité d’amitié avec l’Espagne

Les hommes d’affaires algériens continuent de rencontrer des difficultés pour importer d’Espagne, malgré la levée des restrictions par l’Association des banques et institutions financières (ABEF).

Iles Canaries

Le consul du Maroc aux îles Canaries en fin de mission

Le consul général du Maroc aux îles Canaries, Ahmed Moussa, quittera son poste le 31 août, après dix ans de représentation du royaume dans la communauté autonome.

1 600 kilos de haschich marocain saisis dans les Îles Canaries

Le service maritime des Îles Canaries a procédé à la saisie de 1 600 kilos de haschich transportés dans un bateau pneumatique par deux Marocains en provenance du royaume.

Maroc : l’exploration pétrolière à Tarfaya inquiète les Canaries

Le Maroc vient d’autoriser la société Qatar Petroleum International Upstream L.L.C à poursuivre l’exploration pétrolière dans ses eaux au large de Tarfaya, près des îles Canaries. La nouvelle suscite une «  extrême inquiétude  » dans l’archipel...

Les frontières entre l’Espagne et le Maroc vont rouvrir « en été »

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré vendredi que la réouverture « ordonnée et progressive » des frontières avec le Maroc sera effective « en été », pour le bonheur des populations de Ceuta, Melilla, des îles Canaries et de...

L’Espagne va déployer des drones non loin du Maroc

L’Espagne va déployer en septembre des drones MQ-9 Predator de l’armée de l’air dans les îles Canaries, près des frontières marocaines. Ils effectueront des missions de contrôle des flux migratoires et de surveillance des eaux...

Immigration clandestine

Le Maroc ne joue pas le jeu du retour des mineurs en Espagne

Le Maroc n’a envoyé que les dossiers de 75 mineurs sur les 1 300 qui sont arrivés à Ceuta en mai dernier. Il revient au gouvernement espagnol de décider d’engager ou non la procédure de rapatriement de ces...

Réaction de l’Europe suite à l’arrivée massive de migrants marocains à Sebta

Ylva Johansson, commissaire européenne aux affaires intérieures, a réagi à l’arrivée massive de migrants marocains à Sebta lundi. Elle a appelé le Maroc à « empêcher les départs irréguliers ».

Le Maroc se venge-t-il de l’Espagne ?

Entre samedi et dimanche, environ 70 Marocains ont réussi à nager jusqu’à Ceuta, dont près de 30 personnes pour la seule demie-journée du dimanche. Certains estiment que les autorités marocaines veulent faire pression sur l’Espagne suite à l’accueil du...

La France accorde la nationalité aux travailleurs étrangers en première ligne du Covid-19

693 étrangers sont « en passe » d’obtenir la nationalité française et 74 l’ont déjà obtenue sur un total de 2890 demandes enregistrées par les préfectures.

Deux familles marocaines débarquent sur les Îles Chaffarines et demandent l’asile

Deux familles marocaines arrivées dans les îles Chafarinas le 31 décembre dernier, ont été rapatriées au Maroc. La section Nador de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) dénonce ce retour à chaud « illégal...