Immigration clandestine : le coronavirus, loin de dissuader les jeunes Marocains

16 mars 2020 - 19h30 - Espagne - Ecrit par : S.A

La propagation du coronavirus et la fermeture des frontières n’émoussent aucunement les jeunes marocains candidats à l’immigration clandestine. Ceux-ci sont plus que jamais déterminés à rallier l’Espagne via le Detroit de Gibraltar.

"Coronavirus ou pas, on ira là-bas pour notre avenir !", confie à AFP, Abdelouahed, jeune marocain de 22 ans. Le renforcement des contrôles à cause du virus est loin de faire flancher son envie d’ailleurs. "Chacun sa méthode. Moi je préfère les caravanes et les autocars", dit-il. Tout comme lui, ils sont nombreux à avoir fait cette option.

"Je me suis glissé sous un camion, je me suis caché au port [de Tanger Med], mais un chien policier m’a débusqué", raconte, Ayoub, 25 ans. Celui-ci dit avoir tenté maintes fois sa chance. Abdelkrim, lui, confie avoir réussi à traverser la Méditerranée en 2007 et vécu à Tolède, en Espagne. Sans papiers, il sera refoulé en 2017. Ce jeune de 33 ans se dit blasé.

Chômage, précarité, exclusion sociale et absence de perspectives, sont autant de maux qui incitent les jeunes marocains à prendre la route de l’immigration clandestine. En 2019, près de 32 500 migrants, originaires de plusieurs pays africains dont le Maroc, sont entrés clandestinement en Espagne par voie terrestre ou maritime ; ce qui représente une moitié en moins qu’en 2018.

Ce pays d’Europe est frappé de plein fouet par la propagation rapide du coronavirus. Les autorités espagnoles ont d’ailleurs déclaré une quarantaine quasi-totale et l’état d’alerte pour quinze jours. De son côté, le Maroc a enregistré 28 cas déclarés, dont un décès et un guéri. Vendredi, le royaume a suspendu ses liaisons aériennes et maritimes à cause de la pandémie. Toutefois, le transit des camions et des conteneurs continue normalement.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Tanger - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Un migrant marocain mort par noyade, enterré à Gibraltar

Le corps sans vie de Jawad Lamkaddam, un jeune Marocain, candidat à l’immigration, a été retrouvé dans les eaux de Gibraltar. Il a été enterré samedi à Gibraltar.

Des mineurs marocains parlent de l’enfer de l’immigration

Mohamed Hajjaj, Jamal Benfatih et Jad Atwane sont trois jeunes marocains arrivés en Espagne alors qu’ils étaient mineurs. Ils racontent leur histoire lors d’une conférence sur...

Des escrocs arrêtés à Nador

Trois individus âgés entre 26 et 35 ans ont été appréhendés par les éléments de la police judiciaire de Nador. Ils seraient liés à une affaire d’escroquerie et d’organisation de...

Immigrer clandestinement en Espagne, c’est « comme payer pour mourir »

Saad Kataloni, 19 ans, et Bouaza Ben Anaya sont deux Marocains qui ont tenté d’immigrer en Espagne au péril de leurs vies. Aujourd’hui, ils sont convaincus que ce n’est pas la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Omicron : les contaminations repartent à la hausse au Maroc

L’épidémie du Covid-19 repart à la hausse au Maroc avec un taux de positivité de 40 % dans certaines régions. Une nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron qui reste toutefois gérable selon les experts.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.