Immobilier à Marrakech : les principales tendances en 2023

21 août 2023 - 15h00 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Au deuxième trimestre 2023, le marché immobilier à Marrakech a observé une hausse générale des prix de 0,7 %, selon les données qui viennent d’être dévoilées par Bank Al Maghrib et l’Agence Nationale de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Cartographie.

Dans le segment résidentiel, la progression des prix a été de 0,6 %. Les terrains, eux, ont vu une augmentation de 0,5 %. En revanche, les actifs professionnels ont affiché une hausse plus prononcée, atteignant 1,2 %.

Du côté des transactions, le marché est en effervescence avec une augmentation globale de 5,4 %. Un dynamisme porté en grande partie par les biens résidentiels dont les ventes ont bondi de 11,5 %. Mais tout n’est pas rose. Les terrains et les biens professionnels ont vu leurs ventes baisser respectivement de 0,8 % et de 21,9 %.

Voici une vue plus détaillée des principaux chiffres

•  Appartements : Malgré une baisse de prix de 0,8 %, les transactions ont augmenté de 20,2 %.
•  Maisons : Ces biens ont connu une hausse de 2,8 % et une progression des transactions de 20,4 %.
•  Villas : Augmentation de 5 % du prix, mais une diminution des ventes de 8,5 %.
•  Terrains urbains : La hausse est modeste avec 0,5 %, et les transactions ont progressé de 5,5 %.
•  Locaux commerciaux : Une augmentation de 1,4 % des prix s’oppose à une baisse des transactions de 2,5 %.
•  Bureaux : La catégorie enregistre une baisse drastique des prix de 8,2 % et une chute des ventes de 40,7 %.

Sujets associés : Immobilier - Marrakech - Bank Al-Maghrib (BAM)

Aller plus loin

Immobilier à Fès : les principales tendances en 2023

La ville de Fès a présenté des chiffres mitigés sur le marché immobilier au deuxième trimestre 2023, selon les dernières données diffusées par Bank al-Maghrib.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent...

Les MRE, premières victimes de spoliation immobilière au Maroc

La spoliation immobilière est un phénomène encore très présent au Maroc. Autant des propriétaires locaux que des étrangers, dont des MRE, se comptent parmi les victimes. Le...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham remonte face à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,48% face au dollar américain et s’est déprécié de 1,56% vis-à-vis de l’euro, durant la semaine allant du 13 au 18 juillet courant, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham marocain se renforce face à l’euro

La devise marocaine s’est apprécié de 0,45% face à l’euro et s’est déprécié de 0,24% vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 11 au 17 janvier, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.

Le dirham maintient sa forme face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,30 % face à l’euro et s’est dépréciée de 0,98 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 30 juin au 06 juillet. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Comment s’est comporté le dirham face à l’euro et le dollar ?

Durant la semaine du 18 au 24 mai, la devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est déprécié de 0,68% vis-à-vis du dollar américain, selon les données fournies par Bank al-Maghrib.

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,10 % face à l’euro et de 0,47 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 15 au 21 décembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Chute du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,14 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,29 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 14 au 20 juillet. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se reprend face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 1,19 % face à l’euro et s’est dépréciée de 1,16 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 17 au 24 août 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).