Immobilier à Marrakech : hausse des prix, baisse des transactions

22 mai 2023 - 08h10 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le marché de l’immobilier à Marrakech a connu des mouvements contrastés au premier trimestre 2023. Les prix des biens immobiliers ont, dans l’ensemble, augmenté, tandis que les transactions ont enregistré une baisse significative. 

Selon les données de Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), les prix de l’immobilier ont enregistré une hausse globale de 0,7 %. Cette augmentation recouvre une croissance de 3,3 % pour les prix des terrains et de 0,3 % pour les actifs à usage professionnel. Les prix des biens résidentiels ont, quant à eux, subi une baisse de 2,2 %.

Parallèlement, les transactions immobilières ont enregistré une baisse significative de 13,6 % au cours de cette période. Cette diminution globale reflète à la fois la baisse des ventes de biens résidentiels, qui ont chuté de 18,7 %, et celle des transactions de terrains, qui ont diminué de 9,6 %. En revanche, les ventes de biens à usage professionnel ont connu une forte hausse de 24,9 %.

Sujets associés : Immobilier - Marrakech

Aller plus loin

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions...

Immobilier à Rabat : des hausses de prix contrastées

Au cours du premier trimestre de l’année 2023, le marché immobilier de Rabat a connu de fortes disparités. Les données de l’Indice des Prix des Actifs Immobiliers révèlent une...

Tanger : un premier trimestre agité sur le marché immobilier

Le marché immobilier de Tanger a connu quelques variations durant le premier trimestre de cette année, avec un indice des prix qui a enregistré un repli de 0,7 %. C’est ce que...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.