Les Marocains, friands d’IPTV

2 octobre 2020 - 18h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

La télévision sur internet est l’objet de convoitise au Maroc. Nouvelle tendance en vogue, l’IPTV est privilégiée par les télévores dans le Royaume.

Accessible à toutes les bourses, cet outil digital par excellence permet à ses utilisateurs de bénéficier de toutes les gammes de chaînes de football, de cinéma et de documentaires, rapporte La Map. Contrairement au système d’abonnement mensuel contracté auprès des structures privées qui proposent des bouquets d’abonnements limités, l’IPTV offre un large éventail de chaines à un coût défiant toute concurrence, même si son utilisation pose un problème de légalité.

Pour Mourad. B, vendeur d’abonnements IPTV et technicien à Kénitra, cette récente révolution technologique dans le monde de la télévision connaît un grand succès au Maroc et partout ailleurs. A l’en croire, la télévision par internet est fortement demandée sur le marché, notamment par une clientèle de plus en plus séduite. Ce business lui génère ainsi d’importantes recettes et un chiffre d’affaires stable depuis quelques années.

Selon le spécialiste, les abonnements sont renouvelables chaque année. Outre son rôle de technicien, il sert également d’interface entre les utilisateurs et le pourvoyeur de services IPT, souvent basé à l’étranger (Chine ou autre). Face aux difficultés de certains clients à maîtriser l’utilisation de ce service, Moudad assure que ces derniers sont obligés de faire appel à un revendeur pour accéder à ces multiples chaînes de télévision internationale.

« L’opération est simple, le client installe l’application sur sa télévision, prend en photo l’adresse MAC affichée et se rend chez le revendeur pour régler l’abonnement annuel, une fois de retour dans le confort de son foyer, l’application est déjà en marche et peut donc profiter de centaines de chaînes en HD ainsi qu’une large sélection de films en VOD qui s’actualise au fil du temps », rappelle-t-il.

Le prix des abonnements varie entre 150 et 500 dirhams par an. Il ajoute par ailleurs que l’opération de renouvellement se fait facilement par écran interposé, une fois la relation de confiance entre le client et le vendeur établie. Aussi accompagne-t–il les clients à choisir la meilleure formule de connexion internet pour bénéficier à profusion de ces chaînes internationales.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Piratage - Loisirs - IPTV

Aller plus loin

IPTV : les Marocains craignent d’être privés de la Coupe du monde

Bon nombre de Marocains se sont rués vers des magasins pour acquérir des postes de télévision et des boitiers IPTV, afin de suivre les matchs officiels de la coupe du monde qui...

Les Marocains, bientôt privés d’IPTV ?

Les Marocains, friands d’IPTV, pourraient ne pas suivre les matchs de football, notamment les rencontres de Ligue des Champions à cause d’une ordonnance du tribunal judiciaire...

IPTV : des soucis pour les abonnements au Maroc ?

Une opération européenne menée par la police italienne a permis de démanteler un vaste réseau d’IP TV. Plus de 200 serveurs illégaux concernant plus de 50 millions d’abonnés au...

Clap de fin pour la plateforme electro TV SAT au Maroc

La coalition mondiale d’acteurs du secteur de l’audiovisuel de lutte contre le piratage de contenu, l’Alliance for Creativity Entertainment (ACE) dont le groupe Canal+ est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...