Recherche

L’Istiqlal demande une commission d’enquête sur les évènements dans le Rif

18 mai 2017 - 13h30 - Société

Les autorités marocaines n’arrivent toujours pas à trouver le ton juste pour calmer les manifestations dans le nord du Maroc, notamment à Al Hoceima.

Après s’en être prise aux manifestants dans un communiqué dimanche, la coalition gouvernementale avait, dès le lendemain, diffusé un autre communiqué dans lequel elle appelait à « traiter les revendications sociales des habitants des régions du Rif, de manière à répondre à leurs besoins et à leur droit à une vie décente ».

De son côté, le parti de l’Istiqlal a demandé officiellement la constitution d’une commission d’enquête parlementaire pour faire la lumière sur les événements qui se déroulent depuis plus de six mois dans la région rifaine, mais aussi et surtout sur l’exploitation de ces manifestations à des fins politiques ou à des objectifs non avoués.

Dans un article consacré à cette question, le journal Assabah indique que le leader de ce mouvement, Nasser Zefzafi, a appelé à une grève générale ce jeudi pour protester contre le communiqué de la coalition gouvernementale. Ce même leader est aujourd’hui contesté dans ses propres rangs, croit savoir la publication. On lui reproche d’avoir mis la main sur des subventions qui ne lui étaient pas destinées. De plus, certains l’accusent d’être opposé à tout dialogue avec les autorités et d’avoir pris en otage les revendications sociales des habitants.

Selon le journal, certains élus locaux et même « des parties étrangères », notamment en Suède, Pays-bas et Belgique manipulent et exploitent les revendications sociales des habitants du Rif..

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact