Recherche

Jamel Debbouze incarne Léon l’Africain au cinéma

© Copyright : DR

5 août 2015 - 12h09 - Culture

Le comédien franco-marocain Jamel Debbouze campera le rôle de Léon l’Africain, célèbre diplomate et explorateur de l’Afrique du Nord au XVe et XVIe siècle. Le film est inspiré du livre de l’écrivain franco-libanais Amin Maalouf.

Le film coproduit par les studios 3B Productions « France » et Symply Entertainment Beirut « Liban », est un projet que Jamel Debbouze affectionne particulièrement, rapporte le site américain « Deadline ».

L’artiste d’origine marocaine porte une grande admiration à « Hassan Al-Wazzan », vrai nom du personnage principal de ce film, au point qu’il a baptisé son fils « Léon ». Il s’engage d’ailleurs souvent que dans des projets qui lui tiennent à cœur.

Histoire

Al-Hasan Ibn Muhammad Al-Zayyātī Al-Fāsī Al-Wazzān est né à Grenade en Andalousie musulmane, vers 1490. Après la chute de Grenade et sa prise par les catholiques, la famille d’Al Wazzan fuit l’Andalousie pour se réfugier à Fès, où Hassan Al-Wazzan suit des études de théologie, notamment à la Quaraouiyine.

Il est initié très jeune à la diplomatie par son père, proche du sultan Wattasside de l’époque, qu’il accompagne dans plusieurs de ses voyages, avant d’entamer une carrière commerciale, politique et diplomatique dès l’âge de 20 ans.

Ses longs voyages le mèneront partout au Maroc, mais aussi au Maghreb et en Arabie. C’est en 1518, alors qu’il était sur le chemin du retour d’un pèlerinage à la Mecque qu’il fût enlevé par un chevalier de l’Ordre de Saint-Jean quand le bateau sur lequel il se trouvait fût piraté.

Le chevalier en fit cadeau au pape Léon X. Celui-ci le fait baptiser en Jean Léon de Médicis, dit « Léon l’Africain ». Là, les historiens se contredisent quant à la suite de sa biographie, mais ce qui est sûr c’est qu’il a écrit « Cosmographia de Affrica » (Description de l’Afrique), un ouvrage de référence unique sur l’Afrique du XVIe siècle.

La mort de Hassan Al-Wazzan reste à ce jour un mystère. Après la mort du pape, Al Wazzan quitte l’Italie pour la Tunisie, où il renoue avec sa véritable identité et sa religion avant d’être perdu de vue à tout jamais. Certains disent qu’il est retourné vivre dans l’anonymat à Fès où il serait enterré.

Hassan Al Wazzan est l’un des personnages les plus emblématiques de l’histoire du Maroc. Son ouvrage « Description de l’Afrique » a servi de référence aux forces coloniales pour envahir l’Afrique, d’après des chercheurs marocains.

Mots clés: Jamel Debbouze , Cinéma , Fès , Histoire

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact