Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

20 juillet 2023 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

Selon ce régime, les propriétaires de bateaux de plaisance sont autorisés à rester dans un port de plaisance marocain pendant une durée maximale de 18 mois, selon le dernier guide 2023 de la douane marocaine.

L’autorisation est délivrée par le service douanier au niveau du port de plaisance où ils accostent. Ce régime est spécifiquement réservé aux bateaux de plaisance importés par des personnes dont la résidence habituelle se trouve à l’étranger. Il est important de noter que l’admission temporaire de ces bateaux de plaisance est réglementée par un document d’admission temporaire.

Cependant, le régime n’est pas le même pour tous les engins de sport nautique. Par exemple, les jet-skis et autres engins similaires, ainsi que les bateaux qui n’accostent pas dans un port de plaisance, continuent de bénéficier d’un délai d’admission temporaire plus court, fixé à 6 mois.

Lors de l’expiration des délais d’admission temporaire accordés, les propriétaires doivent régulariser la situation douanière de leur bateau ou véhicule. Ils peuvent le faire soit en procédant à la réexportation de l’engin, soit en le dédouanant selon les conditions réglementaires, ce qui inclut le paiement de droits et taxes exigibles. Le non-respect de ces obligations peut entraîner une amende.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Douane marocaine - MRE

Aller plus loin

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur...

Voitures de MRE : voici les amendes si je dépasse le délai de 6 mois

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ne respectent pas le délai d’admission temporaire de leurs véhicules au Maroc seront confrontés à des amendes sévères, qui...

MRE : que faire de son véhicule en cas d’accident ?

La douane marocaine a mis à jour son guide pour les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) dans lequel elle précise les modalités de dédouanement des véhicules gravement...

Ces articles devraient vous intéresser :

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.