Journées culturelles marocaines à Mulhouse et d’Illzach

2 octobre 2003 - 07h57 - Culture - Ecrit par :

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Dans le cadre des journées culturelles marocaines, l’ambiance de ce pays a aiguisé les papilles gustatives et auditives, autour d’un dîner spectacle aux saveurs et senteurs du Maroc, dans la salle des fêtes de l’Espace 110.

Musique andalouse et musique aux rythmes de Marrakech et du désert étaient au programme des festivités. Pour régaler les quelques 150 personnes présentes, le menu était dressé : harira (soupe), un succulent tajine aux pruneaux et amandes, et pour finir, de délectables galettes marocaines au miel étaient servies sans oublier l’incontournable thé à la menthe. Arlette Grosskost, députée de Mulhouse, ainsi que Michel Ries, adjoint au député-maire d’Illzach, qu’il représentait, s’étaient joints aux convives. La vice-présidente du centre culturel du monde arabe, Naima Sidqi, adressa de vifs remerciements aux personnes présentes et à ses partenaires pour leur soutien, dont les municipalités de Mulhouse et d’Illzach, ainsi que la Fondation Hassan II du Maroc, pour l’organisation de ces journées marocaines.

Sujets associés : Mulhouse - Journée

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Mulhouse

Mulhouse : deux musulmans arrêtés pour abattage sauvage de mouton

La police a arrêté, mardi 20 juillet, jour de la célébration de l’Aïd Al Adha, un père et son fils, rue de Bâle à Mulhouse, pour abattage sauvage d’un mouton.

Hanane Lamouri : parcours d’un aumônier musulman en ces temps de Covid-19

Hanane Lamouri, 31 ans, aumônier musulman aux hôpitaux universitaires de Strasbourg (HUS), a également accompagné les malades et mourants à l’hôpital de Mulhouse en remplacement de son collègue, Embarek Guerdam, longtemps bloqué au Maroc, en raison de la...

France : refoulé d’un Airbnb car Maghrébin (vidéo)

Sebti Bouadjadja, un entrepreneur de Mulhouse affirme que lui et sa famille ont été victimes de racisme le jour de Noël de la part d’une propriétaire, après avoir réservé un appartement pour quatre personnes auprès de la plate-forme Airbnb et dont l’accès...

Le frère de Sofiane Hambli, trafiquant de drogue arrêté au Maroc, devant la justice française

Arrêté près de Besançon après plus de 20 ans de cavale, Hakim, le frère de Sofiane Hambli, baron français de la drogue, interpellé dans une clinique au Maroc fin octobre 2021, va comparaître demain jeudi 17 mars devant le tribunal correctionnel de Mulhouse....

À Mulhouse, des étudiants marocains en difficulté reçoivent des sacs solidaires

Des étudiants marocains et d’autres nationalités dans le besoin reçoivent des sacs solidaires aux Restos du cœur de Mulhouse en ces temps difficiles de coronavirus. À la commande, Malika Gallé et son équipe de...

Journée

Un nouveau plaidoyer pour la reconnaissance du nouvel an amazigh

Ahmed Boukous, recteur de l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) appelle à la reconnaissance du nouvel an amazigh et de son officialisation comme fête nationale annuelle au Maroc.

Maroc : les Amazighs demandent que "Id Yennayer" soit férié

Les militants et politiciens amazighs insistent sur la reconnaissance du nouvel an amazigh, «  Id Yennayer  » comme une fête nationale à l’instar du 1ᵉʳ janvier ou du 1ᵉʳ Moharram. Des correspondances ont été adressées au chef du gouvernement, Saâdeddine El...

Le Maroc accusé de « génocide linguistique » envers l’Amazigh

Rachid Raha, président de l’Assemblée mondiale amazighe a, dans une lettre adressée à la directrice générale de l’UNESCO, dénoncé vigoureusement, comment « le Maroc, avec la complicité de la France, poursuit son génocide linguistique à l’encontre de la langue...

L’arganier a sa journée internationale

Le 10 mai sera désormais la journée internationale de l’arganier. Cette résolution vient d’être prise par l’Assemblée générale des Nations-Unies, à New-York par consensus, à l’initiative du Maroc.

Maroc : appel pour que Yennayer, le nouvel an amazigh, soit férié

Faire du Nouvel an amazigh (Yennayer), une journée fériée, chômée et payée, c’est le vœu des Amazighs. Le collectif de défenseurs de cette culture a saisi à cet effet le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, ainsi que les...