Recherche

Karim, 40 ans, tué à Ivry-sur-Seine

© Copyright : DR

11 août 2020 - 20h15 - Monde

Alors qu’il s’apprêtait à partir en vacances avec sa fille, Karim, 40 ans, a été tué par balle sur le parking de la résidence de ses parents à Ivry-sur-Seine. Le présumé meurtrier et son chauffeur font face à la justice.

Les faits se sont déroulés à Ivry-sur-Seine, jeudi 6 août, sur le parking de la résidence des parents de Karim, en présence de toutes les femmes de la famille, rapporte Le Parisien. Le présumé agresseur a fait trois incursions. « Un homme était sur le parking, en train d’insulter un habitant de la résidence sorti ouvrir le portail. Il avait l’air totalement ivre. Comme s’il avait pris des substances en plus de l’alcool (…) Il marchait sur le toit des box, confirme ce premier témoin. Il avait l’air de chercher quelqu’un pour en découdre », raconte Sarah, l’une des sœurs de la victime.

« Tout le monde s’est mis à sa fenêtre, poursuit Sarah. C’est à ce moment que mon père est descendu à sa voiture avec un voisin. Lui aussi, a essuyé des insultes. Mais il y a eu un appel au calme, l’homme est parti. Et il est revenu… » Muni d’une arme blanche, l’homme mettait en danger la vie des habitants. Une femme contacte la police, l’homme est à nouveau parti.

Dans la foulée, une femme arrive sur les lieux et se présente comme la petite amie du présumé agresseur. À en croire Sarah, elle s’est mise à chercher une chaîne prétendument perdue. « Il n’y avait pas de bijou. Ça ressemblait à un prétexte, pense-t-elle. Je lui ai dit : ton ami a l’air de ne pas être dans son état normal, je ne sais pas pourquoi il vient, mais on s’arrête là. » Elle quitte les lieux.

Le présumé agresseur réapparaît après l’arrivée de Karim et de sa fille de 8 ans pour le dîner. Après ce dîner, ils devaient partir en vacances. Mais le sort en décidera autrement. « Par curiosité, je suis descendu m’assurer que tout allait bien, explique Djilali. L’homme était au téléphone, il réclamait toujours sa chaîne. Puis il a essayé de contourner une voiture, comme pour aller donner un coup à Karim. » Le suspect tire « au moins à quatre reprises ».

Karim est atteint. La balle a touché son artère fémorale. À l’arrivée des secours, il était déjà en arrêt cardio-respiratoire, précise la même source. « Il est mort dans leur camion en route pour l’hôpital du Kremlin-Bicêtre sans que l’un de nous, bloqués dans le périmètre de sécurité, n’ait pu l’accompagner », déplore sa soeur. Les motards de la police ont réussi à interpeller l’auteur des tirs mortels et son chauffeur qui avaient entre-temps pris la fuite. Dimanche, il a été procédé à leur déferrement.

Mots clés: France , Homicide , Droits et Justice

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact