Recherche

L’AMDH dénonce "l’insouciance totale des autorités", suite au décès d’un migrant à Tanger

© Copyright : DR

4 août 2020 - 10h30 - Société

La mort tragique d’un migrant survenu suite à une négligence des autorités a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué publié en ligne, l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) a dénoncé "l’insouciance totale des autorités".

Tout en présentant ses condoléances à la famille du défunt, la section Nador de l’AMDH a dénoncé la "lenteur" de l’intervention des autorités. Celles-ci auraient oublié sur la chaussée la dépouille du migrant avant l’arrivée de l’ambulance. Des témoins sur place auraient également déclaré que le migrant interpellé a été violemment frappé sur la tête.

Selon le même communiqué, une enquête a été dès lors ouverte par les autorités compétentes sous la supervision du parquet pour déterminer les circonstances et les causes du décès du migrant subsaharien.

Quant aux autorités locales de la wilaya de la Région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, elles soutiennent avoir repéré un groupe de migrants subsahariens, dont l’un était inconscient, lors de leur intervention, vendredi 31 juillet suite à un incendie au parc Donabo relevant de la compétence territoriale de la circonscription urbaine de Tanger. Pour ces autorités, le migrant a été transféré à l’hôpital régional Mohammed V avant que le médecin de garde ne confirme son décès.

Par ailleurs, les 13 migrants qui tentaient de prendre la fuite, ont été interpellés et placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Mots clés: Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) , Immigration clandestine , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact