Recherche

L’enfant endormi de Yasmina Kassari primé à Montréal

© Copyright : DR

26 avril 2005 - 11h54 - Culture

« L’enfant endormi » de la marocaine Yasmine Kassari a obtenu dimanche le prix du meilleur long-métrage décerné dans le cadre de la 21e édition des « Journées du cinéma africain et créole » de Montréal. L’oeuvre de Yasmine Kassari qui aborde le thème de l’exil axé sur la situation des épouses qui restent au pays, figurait parmi une sélection de plus d’une centaine de productions de 24 pays que « Vues d’Afrique » a proposée aux cinéphiles montréalais du 14 au 24 avril.

L’édition de 2005 a primé plusieurs autres productions parmi lesquelles « Les nuits de la vérité » de la cinéaste burkinabé Fanta Regina Nacro, à qui on a décerné le « Prix Images de femmes », « Le malentendu colonial » du camerounais Jean-Marie Reno (meilleur documentaire), et « Vieux croco », du belge Philippe Dutilleul qui a reçu le « Prix Vues d’Afrique ». Lors de cette 21e cuvée des Journées du cinéma africain et créole de Montréal, le Maroc a été aussi représenté par deux autres longs métrages, à savoir « La chambre noire » de Hassan Benjelloun, et « Tenja » de Hassan Lagzouli. Dans la catégorie moyen et court métrages de fiction, on relève aussi « Happy day » de Abdeslam Kalai, un 18 minutes consacré à l’histoire d’un petit garçon de sept ans forcé par son père de « travailler » comme cireur. Dans sa section « Regard d’ici », ces Journées ont aussi programmé un documentaire, « Dieu est dans la ville », que vient de réaliser un originaire du Maroc vivant à Montréal, Aziz El Jahidy.

Map - L’Economiste

Mots clés: Cinéma , Montréal , Yasmine Kassari

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact