Maroc et Israël : Lapid et Bourita expriment leurs inquiétudes sur les relations avec l’Algérie

13 août 2021 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid et son homologue marocain ont exprimé leurs « inquiétudes au sujet du rôle joué par l’Algérie dans la région, son rapprochement avec l’Iran et la campagne qu’elle a menée contre l’admission d’Israël en tant que membre observateur de l’Union africaine ».

En marge à sa visite au Maroc, Yaïr Lapid et son homologue Nasser Bourita ont abordé lors des discussions, la relation de l’Algérie avec ses voisins de la région. Les deux ministres ont passé en revue le rôle qu’elle joue sur le plan diplomatique, tout en souhaitant la volonté d’apaiser les relations.

Alger a condamné dimanche la décision de l’Union africaine (UA) d’accorder à Israël le statut d’observateur à l’organisation panafricaine et a déploré une agitation médiatique autour de ce qui relève plus du « non-évènement ».

A lire : Le Maroc et Israël veulent ouvrir réciproquement des ambassades

Concernant les relations israélo-palestiniennes, M. Lapid a réaffirmé être favorable à la création de deux États pour résoudre le conflit, mais « ne voit pas actuellement de possibilité d’avancer sur cette voie avec les actuels dirigeants palestiniens et la structure de l’exécutif d’Israël ».

De son côté, Nasser Bourita a exprimé sa volonté de voir « reprendre les négociations » pour « parvenir à une solution sur la base de deux États ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Israël

Aller plus loin

L’Algérie met en garde le Maroc contre une déstabilisation de sa sécurité intérieure

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé dans un entretien à Al Quds Al Arabi, que son pays est visé par Maroc à cause du soutien accordé aux...

Visite de Yair Lapid : les Etats-Unis félicitent le Maroc et Israël

À l’occasion de la visite au Maroc du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, le département d’État américain a « vivement félicité » mercredi le Maroc et...

En difficulté, l’Algérie persiste à refuser la main tendue du Maroc

Alors que les flammes continuent de ravager le nord de l’Algérie, les autorités du voisin de l’Est refusent d’accepter la main tendue du roi Mohammed VI. Le politologue Kader...

Le bureau de liaison israélien au Maroc officiellement inauguré

Le bureau de liaison de l’État d’Israël a été inauguré, jeudi à Rabat, par le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, actuellement en visite au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.