Recherche

Le CICR confirme le rapatriement de cent prisonniers marocains du Polisario

© Copyright : DR

1er mars 2003 - 10h32 - Maroc

GENEVE, 26 fév (AFP) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a rapatrié mercredi 100 prisonniers marocains libérés par le Front Polisario, a annoncé l’organisation dans un communiqué, confirmant une information de l’agence de presse sahraouie SPS.

Le CICR "se félicite de la libération des prisonniers, dont la plupart sont âgés et malades. Il reste toutefois préoccupé par le sort des 1.160 Marocains encore détenus et réitère son appel pour qu’ils soient libérés, conformément aux dispositions du droit international humanitaire".

Cette mesure est d’autant plus urgente qu’ils sont âgés et en mauvaise santé, poursuit le CICR. Certains détenus sont en effet privés de liberté depuis plus de 20 ans.

Les cent libérés mercredi, accompagnés par une équipe du CICR, ont quitté Tindouf (Algérie) à bord d’un avion affrété par l’organisation et ont été remis aux autorités marocaines sur la base militaire d’Inezgane, près d’Agadir.

Les délégués du CICR s’étaient auparavant entretenus sans témoin avec eux pour s’assurer qu’ils étaient rapatriés de leur plein gré.

Le Polisario qui revendique l’indépendance du Sahara, occupé et annexé par le Maroc en 1975, avait indiqué qu’il avait fait ce geste à la suite de l’intervention du président du gouvernement espagnol José Maria Aznar à l’occasion de la fête sacrée musulmane de l’Aïd el Kébir.

Le 7 juillet 2002, 101 prisonniers marocains avaient déjà été rapatriés sous les auspices du CICR.

Les délégués du CICR, dont la dernière visite remonte à décembre 2002, voient les personnes détenues par le Front Polisario deux fois par an. Ils leur fournissent surtout une aide médicale et la possibilité d’échanger des nouvelles avec leur famille au moyen de messages Croix-Rouge.

Mots clés: Séquestrés , Polisario , Prison , Tindouf

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact