Le général Khaled Nezzar contre la création d’un "Etat sahraoui"

10 mars 2003 - 02h14 - Ecrit par :

L’ancien ministre algérien de la Défense, Khaled Nezzar, a exprimé son opposition à la création d’un Etat sahraoui, soulignant que l’Algérie n’a pas besoin d’un nouvel Etat à ses frontières.

« L’Algérie n’a pas encore besoin d’un nouvel Etat à ses frontières » et l’édification de « l’espace maghrébin aidera, sans aucun doute, à trouver une solution à la crise du Sahara », a souligné le général-major à la retraite et ancien ministre algérien de la Défense, Khaled Nezzar, dans un entretien à l’hebdomadaire La Gazette du Maroc, à paraître ce lundi.

« Personnellement, je pense que la meilleure des solutions serait d’aller vers la thèse du ni perdant ni gagnant. Il faut trouver la formule adéquate permettant d’intégrer les Sahraouis, rejoindre le pays dans le cadre d’une entente », a-t-il poursuivi, estimant qu’« on peut ensemble aider à trouver la solution souhaitée ».
« Les responsables aussi bien marocains qu’algériens sont maintenant plus disposés à aller dans ce sens », a-t-il indiqué, faisant remarquer que « les choses ont évolué et qu’il faut faire preuve d’esprit d’intelligence et trouver les mécanismes adéquats pour débloquer cette situation ».
« Maintenant, nous cherchons un espace maghrébin. Nous ne voulons pas, comme le disent certains, de partage avec le Maroc. Nous avons une politique de conciliation », a-t-il ajouté.
Interrogé sur le rôle de l’Armée algérienne dans le blocage d’une solution à la question du Sahara, le général-major à la retraite a précisé que « la position de l’Armée suit le politique ». « Maintenant, si le Président de la République ne peut ou plutôt ne veut aller dans le sens du déblocage, l’Armée ne pourra pas y faire face ; elle est à la disposition du politique », a-t-il expliqué.
Au sujet des frontières entre le Maroc et l’Algérie, l’ancien ministre algérien de la Défense a plaidé pour la sécurisation et l’ouverture des frontières entre les deux pays. « Il faut vite finir avec cette situation inconcevable », a-t-il dit.
L’ancien ministre algérien de la Défense a par ailleurs rendu un hommage à Feu Sa Majesté le Roi Hassan II qu’il a qualifié d’ »homme de dialogue ».
« Le Roi du Maroc n’a jamais insulté l’avenir » et « il avait toujours en tête de régler le problème pacifiquement », a affirmé M. Nezzar.
Au volet des relations franco-algériennes, M. Nezzar a indiqué que le voyage du Président Chirac, qui est la première visite d’Etat d’un Président français en Algérie depuis l’indépendance, est « déjà quelque chose » et qu’il « faut qu’il y ait de chaque côté des hommes de bonne volonté pour régler tous les problèmes ».
A propos du phénomène de la violence en Algérie, l’ancien ministre de la Défense a assuré que « l’enjeu est gagné » et que « l’Algérie sortira de cette violence » qui est, a-t-il estimé, dans sa « dernière phase ».

Le Matin du Sahara et du Maghreb - 9 mars 2003

Tags : Algérie - Polisario - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Nous vous recommandons

La Mauritanie, médiatrice dans la crise Maroc-Algérie

Le ministre mauritanien des Affaires étrangères, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a assuré que son pays « travaille sereinement » pour apaiser les tensions entre l’Algérie et le Maroc après la rupture des relations diplomatiques entre les deux...

La France veut réduire les coûts de transferts des MRE

Le gouvernement français vient d’introduire un texte de loi au parlement pour réduire les coûts de transferts de fonds effectués par les étrangers résidant dans le pays dont les Marocains.

Des hackers iraniens ciblent le Maroc

Des hackers affiliés à l’Iran seraient liés à une série d’attaques ciblées visant des fournisseurs d’accès Internet (FAI) et des opérateurs de télécommunications au Maroc, en Tunisie, en Arabie saoudite et en...

Le Maroc bloque l’arrivée des saisonnières à Huelva

À part le froid avancé il y a quelques jours, la récente décision du Maroc de maintenir la suspension des vols vers l’Espagne pour « non-respect des protocoles sanitaires » par celle-ci, vient davantage retarder l’arrivée des premières saisonnières...

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’Euro

Le dirham a gagné 0,21 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,67 % vis-à-vis au dollar américain durant la semaine du 18 au 24 novembre, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

L’Algérie en perte de vitesse, le Maroc affirme son attractivité

Alors que l’Algérie verse dans des attaques verbales et accusations contre sa sécurité nationale, baigne dans une instabilité politique, rompt ses relations diplomatiques avec son voisin de l’Ouest, le Maroc s’évertue à attirer les investisseurs étrangers,...

Maroc-Algérie : la situation est « très regrettable » selon la France

L’Ambassadeur de France au Maroc, Hélène Le Gal, a qualifié la situation entre le Maroc et l’Algérie, de « très regrettable ».

Algésiras : la DEA américaine met fin à un réseau de trafic de haschich marocain

La police nationale espagnole, dans le cadre d’une opération conjointe menée avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) du Maroc et la Drug Enforcement Administration (DEA) des États-Unis, a démantelé un réseau de trafic de drogues à Algésiras....

Dakhla : décès mystérieux de deux touristes marocaines

Disparues le 10 août dernier, deux Marocaines venues à Dakhla pour profiter des vacances d’été ont été retrouvées mortes le lendemain. Les circonstances de ce drame restent encore mystérieuses.

Maroc : après la canicule, attention aux averses orageuses

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses localement fortes ce mardi 14 juin dans plusieurs provinces du royaume dont Beni Mellal.