Recherche

Le lourd secret de Nicolas Sarkozy lors d’un voyage au Maroc

© Copyright : DR

31 juillet 2020 - 20h00 - Monde

Au cours de son seul quinquennat, l’ex-chef de l’État français, Nicolas Sarkozy, a souffert d’un “grave” problème de santé qui a nécessité une opération, le 21octobre 2007, à quelques heures de sa visite officielle au Maroc. Plus d’une dizaine d’années plus tard, le successeur de Jacques Chirac évoque ce douloureux souvenir dans un ouvrage "Le Temps des Tempêtes".

Dans une interview accordée à Paris Match, jeudi 30 juillet 2020, l’ex-chef de l’Etat français est revenu sur ce mal qu’il a longtemps gardé secret et qui ne l’avait pas empêché d’exercer sa fonction. Pour l’ancien président français, il fallait rapidement faire un choix, dès lors qu’on lui a diagnostiqué un phlegmon (un abcès à la gorge).

Alors qu’il devrait effectuer une visite officielle au Maroc, le lendemain du diagnostic, l’ex- président de la République, Nicolas Sarkozy a finalement accepté de se faire opérer. À l’en croire, il n’était pas question de rester alité dans une chambre d’hôtel lors de ce déplacement officiel au Royaume. "J’ai dû me faire opérer sans anesthésie générale… C’était quelques jours après mon divorce. Imaginez les commentaires si j’avais annulé mon voyage.", a-t-il clarifié. Et d’ajouter : "J’ai donc effectué cette visite officielle au Maroc que j’aime tant en étant très affaibli physiquement.”

Au cours de ce voyage officiel "risqué", plusieurs contrats ont été signés entre les deux pays, dont des contrats civils et militaires, estimés à près de deux milliards d’euros. L’autre contrat signé la réalisation d’une ligne de train à grande vitesse (TGV) entre Tanger et Casablanca pour un coût total de 2 milliards dont un milliard pour le génie civil et un milliard pour le système ferroviaire, rappelle-t-on.

Mots clés: Nicolas Sarkozy , France , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact