Le Maroc améliore son classement dans le secteur des énergies renouvelables

29 novembre 2020 - 11h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le Maroc a gagné cinq places en matière d’attractivité dans le secteur des énergies renouvelables. C’est ce qu’indique le cabinet londonien Ernst & Young (EY) dans son dernier indice d’attractivité des énergies renouvelables (RECAI).

Outre le Maroc, le Portugal et le Vietnam ont également gagné cinq places. Le royaume doit certainement ce bond à l’investissement qu’il fait dans le secteur. En tout, 5,65 milliards de dollars ont été injectés dans les énergies renouvelables au cours des 10 dernières années. Un investissement qui sera renouvelé pour la prochaine décennie. Autres perspectives : «  accélérer le processus de la transition énergétique pour installer le Maroc dans la croissance verte  ».

La France, la Suisse perdent, elles, respectivement quatre et 11 places. Quant à Israël et à la Jordanie, ils reculent de six places dans cette liste.

Dans le top 10, on retrouve les États-Unis qui conservent la première place grâce au soutien important des plans de relance du Covid-19 destinés aux projets d’énergie renouvelable et au potentiel retour dans les Accords de Paris sur le climat, suivis de la Chine qui maintient leur deuxième place, de l’Australie (3ᵉ), l’Inde (4ᵉ), le Royaume-Uni (5ᵉ), l’Allemagne (6ᵉ), la France (7ᵉ) et du Japon (8ᵉ). Les Pays-Bas et l’Espagne ferment la marche du podium.

C’est la première fois que l’Australie atteint une position plus élevée dans l’histoire du RECAI. Ceci est le fruit des annonces de méga-projets de solaire et d’hydrogène destinés à l’export.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Eolien - Energie solaire

Aller plus loin

Énergies Renouvelables : les ambitions du Maroc à l’horizon 2030

Devenir un exportateur du pétrole vert avant 2030. C’est l’ambition du Maroc d’après l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergies Renouvelables (IRESEN). Vendredi...

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en...

Le Maroc va porter à 42% la part des énergies renouvelables en 2021

Le Maroc travaille à se hisser au rang des nations qui investissent assez dans le secteur des énergies renouvelables. Le ministre de l’Énergie a annoncé récemment que le Royaume...

Les entreprises françaises veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc

Les entreprises françaises manifestent de plus en plus leur intérêt à investir dans le secteur des énergies renouvelables au Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...

« Le Maroc peut décarboner l’économie européenne »

Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des Politiques publiques affirme que le Maroc est capable de décarboner l’économie européenne.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.