Les entreprises françaises veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc

15 mars 2022 - 16h00 - France - Ecrit par : P. A

Les entreprises françaises manifestent de plus en plus leur intérêt à investir dans le secteur des énergies renouvelables au Maroc.

Le Maroc est le principal pays d’investissement de la France en Afrique, selon des spécialistes des marchés internationaux. Les hommes d’affaires français sont déjà nombreux à investir dans les secteurs automobile, aéronautique et ferroviaire du royaume. Mais le secteur qui semble le plus intéresser aujourd’hui les investisseurs français, est celui des énergies renouvelables, fait savoir Atalayar.

À lire : Énergies renouvelables : l’ONU cite le Maroc en exemple

« Nous cherchons à investir dans d’autres secteurs, comme les énergies renouvelables », a déclaré Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc, assurant que les PME françaises, jadis frileuses pour investir en Afrique ou au Maroc en particulier, « auront désormais toutes les cartes en main pour affronter la concurrence chinoise et turque ». La diplomate a également indiqué que la France et le Maroc entretiennent une coopération de longue date, soulignant que la société Alstom, spécialisée dans le secteur de l’énergie et des transports, est installée au Maroc depuis plus de 100 ans et est le concepteur de la plupart des TGV qui circulent dans le royaume.

À lire : Énergies renouvelables : le Maroc encore plus ambitieux

Le Maroc est l’un des pays pionniers dans l’adoption de stratégies écologiques. Depuis 2009, le royaume a lancé des projets de production d’énergies renouvelables qui ont contribué au développement de l’efficacité énergétique du pays et à l’amélioration de son mix énergétique, l’objectif étant d’atteindre une production de 52 % d’ici 2030. En 2020, le Maroc utilisait déjà 40 % d’énergies renouvelables dans son mix énergétique, selon les experts.

Pour Olivér Varheyi, Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, l’arrivée d’investisseurs français devrait permettre de consolider davantage les partenariats économiques et commerciaux entre le Maroc et l’Europe et « une plus grande intégration des marchés européens et africains ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Energie - Energie solaire

Aller plus loin

Le Maroc améliore son classement dans le secteur des énergies renouvelables

Le Maroc a gagné cinq places en matière d’attractivité dans le secteur des énergies renouvelables. C’est ce qu’indique le cabinet londonien Ernst & Young (EY) dans son...

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé...

Le Maroc va porter à 42% la part des énergies renouvelables en 2021

Le Maroc travaille à se hisser au rang des nations qui investissent assez dans le secteur des énergies renouvelables. Le ministre de l’Énergie a annoncé récemment que le Royaume...

Énergies Renouvelables : les ambitions du Maroc à l’horizon 2030

Devenir un exportateur du pétrole vert avant 2030. C’est l’ambition du Maroc d’après l’Institut de Recherche en Énergie Solaire et en Énergies Renouvelables (IRESEN). Vendredi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.