Recherche

Le Maroc, invité d’honneur des fêtes de Wallonie

© Copyright : DR

21 septembre 2003 - 13h09 - Culture

Le Premier ministre, M. Driss Jettou s’est entretenu samedi à Namur (50 km au sud de Bruxelles) avec M. Jean-Claude Van Cauwenberghe, ministre-président du gouvernement de Wallonie, région francophone de Belgique qui accueille, cette année, le Maroc en tant qu’invité d’honneur à ses fêtes annuelles.

Le Premier ministre s’était rendu auparavant à l’Hôtel de ville où il a été reçu par le bourgmestre (maire), M. Bernard Anselme, qui a souhaité la bienvenue à M. Jettou, soulignant que la participation du Maroc aux fêtes wallonnes traduit les liens d’amitié et d’affection existant entre le Royaume et cette région de Belgique. Au cours de cette cérémonie, l’hymne national marocain a été entonné en présence de nombreuses personnalités marocaines et belges.

La participation marocaine à ces fêtes est rehaussée par la présence également du ministre du Tourisme, M. Adil Douiri et de la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Mme Nouzha Chekrouni.

Un véritable village artisanal marocain est monté, à cette occasion, en plein centre de la ville de Namur où divers métiers traditionnels sont représentés : maroquinerie, dinanderie, damasquinerie, poterie, bijoux, tapis..., le tout égayé par les rythmes envoûtants des troupes Gnawa et Tagada.

Le village artisanal marocain monté en plein centre de Namur (50 km au sud de Bruxelles), à l’occasion des fêtes de la Wallonie auxquelles le Maroc participe en tant qu’invité d’honneur, a été inauguré vendredi après-midi en présence de M. Adil Douiri, ministre du Tourisme, Mme Nouzha Chekrouni, ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger et M. Jean-Claude Van Cauwenberghe, ministre-président du gouvernement Wallon.

Sous un soleil radieux de fin d’été, la cérémonie a pris les allures d’une véritable fête égayée par les rythmes envoûtants des troupes Gnawa et Tagada au milieu du village artisanal marocain où divers métiers traditionnels sont représentés : maroquinerie, dinanderie, damasquinerie, poterie, bijoux, tapis... etc.

L’invitation adressée au Maroc est l’aboutissement non seulement des liens institutionnels et économiques existant entre le Royaume et la région de Wallonie, mais aussi des « liens affectifs » qui unissent leurs populations et trouvent un relais particulier dans la communauté marocaine présente en Wallonie, a estimé M. Van Cauwenberghe.

Il a également indiqué que la visite, samedi, du Premier ministre, M. Driss Jettou, à l’occasion des fêtes de Wallonie traduit l’intérêt accordé par le gouvernement marocain au développement de ses rapports avec cette partie francophone de la Belgique.

Ces relations qui connaissent une « intensité exceptionnelle », notamment au niveau institutionnel, doivent être développées sans relâche, a-t-il ajouté, précisant que chaque membre de la communauté marocaine de Wallonie a, dans ce cadre, un « rôle de pont à jouer entre nos deux cultures ». De son côté, M. Douiri a souligné toute l’importance que le gouvernement marocain accorde au développement de ses relations avec la Wallonie, notamment dans le domaine du tourisme dont la promotion constitue une priorité pour le Royaume au cours de la prochaine décennie.

La convention-cadre qui sera signée à l’occasion de cette visite entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Union des entreprises de Wallonie s’inscrit dans cette perspective, a expliqué le ministre dans une déclaration à la MAP. Cette convention sera suivie par la visite, mardi prochain au Maroc, du ministre de l’Economie de Wallonie, M. Serge Kubla, à la tête d’une mission de 80 entreprises wallonnes, a précisé M. Douiri. Concrètement, ces contacts seront suivis d’effets immédiats, a-t-il ajouté, soulignant que des négociations ont lieu actuellement avec des entreprises de Wallonie pour les travaux d’aménagement d’une station balnéaire à Larache après celle d’Essaouira, qui a été concédée à une entreprise wallonne.

Enfin, Mme Chekrouni a rappelé les efforts déployés par le Maroc pour l’édification d’une société fondée sur les valeurs d’ouverture, de modernité et de démocratie, soulignant que le Royaume et la Wallonie ont de nombreux points de convergence dans ce domaine.

Le modèle régional wallon constitue dans ce sens une expérience que le Maroc observe avec intérêt dans le cadre du développement de son propre projet de régionalisation, a-t-elle expliqué.

Mme Chekrouni a, également, évoqué la présence d’une communauté marocaine importante en Belgique, soulignant que la réussite de son intégration, associée à la préservation de son identité, constitue un enrichissement pour son pays d’accueil aussi bien que pour son pays d’origine.

Après la cérémonie d’inauguration qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur de Belgique au Maroc, Mme Cristina Funes-Noppen, de l’ambassadeur du Maroc en Belgique et au Luxembourg, M. Mustapha Salahdine, et de nombreuses autres personnalités, les participants ont visité le stand de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui offre au visiteur une image de ce que représente le Maroc en termes de diversité naturelle, culturelle, architecturale.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact