Recherche

Le Ramed est mort, vive l’AMO

© Copyright : DR

12 août 2020 - 18h30 - Maroc

Le ministre des Finances a annoncé, mardi 11 août, la suppression du Régime d’assistance médicale (RAMED) au profit de la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) à tous les Marocains. Cette décision a été prise par le roi Mohammed VI, dans son discours du trône.

Dans son intervention à la Chambre des représentants, consacrée à l’examen du projet de décret portant création d’un Compte d’affectation spéciale (CAS), intitulé “Fonds d’investissement stratégique”, l’argentier du royaume a vite répondu à l’appel du roi lors de son discours du trône. Selon le gouvernement, il lui faut deux années (2021-2022) pour couvrir tout le territoire.

Selon le ministre des Finances, l’AMO ne couvrait que le tiers de la population avant l’appel du roi. Grâce à cette réforme, tous les Marocains devraient désormais disposer du même panier de soins AMO, quel que soit le niveau de leur contribution au régime (zéro contribution pour les catégories les plus précaires, actuellement assujetties au régime du RAMED).

Avec la généralisation de l’AMO, le “gap” à supporter par l’État entre la prise en charge des quatre composantes de la couverture sociale est estimé entre 10 à 15 milliards de dirhams chaque année. Au nombre de ces composantes, il y a l’AMO, les allocations familiales, la retraite, l’indemnité pour perte d’emploi) et le budget alloué aux programmes sociaux (Tayssir, Daam, etc.).

Quant à la première phase consacrée à la généralisation de l’AMO, une évaluation de l’impact financier est en cours afin de le programmer dans le projet de loi de finances 2021.

Mots clés: Santé , Mohammed VI

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact