Maroc : voici le programme de généralisation de la couverture sociale

23 février 2021 - 06h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Le ministre des Finances a présenté, ce lundi 22 février, le calendrier de la généralisation de la couverture sociale devant les membres de la commission des finances. Cette réforme va coûter 51 milliards de dirhams au budget national.

Selon le ministre des Finances, la réforme va prendre en compte au cours du premier trimestre 2021 les catégories assujetties à la contribution professionnelle unique dont 800 000 commerçants et artisans. Elles seront suivies par 1,6 million d’agriculteurs et 500 000 artisans au cours des deuxième et troisième trimestres 2021. Viennent ensuite les professionnels du secteur des transports (220 000 bénéficiaires) et des professions libérales et réglementées (80 000) pour le compte des troisième et quatrième trimestres 2021.

Quant aux 11 millions de personnes bénéficiaires du Ramed, elles sont aussi programmées pour cette année.

S’agissant de la répartition de l’enveloppe financière consacrée à cette réforme majeure, 14 milliards de dirhams sont accordés à l’AMO contre 20 milliards pour les allocations familiales, 16 milliards réservés pour la retraite et 1 milliard programmé pour l’indemnité pour perte d’emploi.

Deux mécanismes seront pris en compte dans le cadre du financement de cette réforme, selon le ministre de l’Économie. Il s’agit du mécanisme basé sur les cotisations, pour un total de 28 milliards de dirhams. Il est consacré aux personnes bénéficiant d’une capacité contributive pour le financement de la couverture sociale. L’autre mécanisme de solidarité, porte sur un montant de 23 milliards de dirhams, réservé aux personnes démunies.

Sujets associés : Ramed - Ministère de l’Economie et des Finances - Parlement marocain

Aller plus loin

Maroc : le gouvernement veut accélérer la généralisation de la couverture sociale

Le gouvernement priorise la généralisation de la couverture sociale, une mesure annoncée par le roi Mohammed VI lors de son discours du trône.

Couverture sociale : la cotisation des artisans fixée 135 Dhs par mois

Les artisans non-inscrits au fisc et qui figurent sur le Registre National de l’Artisan doivent désormais payer 135 Dhs par mois, pour bénéficier de la couverture sociale.

Le Ramed est mort, vive l’AMO

Le ministre des Finances a annoncé, mardi 11 août, la suppression du Régime d’assistance médicale (RAMED) au profit de la généralisation de l’Assurance maladie obligatoire...

Maroc : le régime de l’assurance maladie obligatoire au menu du Conseil de gouvernement

Quatre projets de décret seront au menu du Conseil de gouvernement de ce jeudi 17 septembre qui se tiendra sous la présidence de Saâdeddine El Othmani.

Ces articles devraient vous intéresser :

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : des sociétés écrans créées pour échapper au fisc

La Direction générale des impôts a découvert que plusieurs sociétés installées dans les provinces du sud, créent des « sociétés écran » pour exercer leurs activités commerciales en dehors de cette région. Une évasion fiscale qui ne dit pas son nom.

Maroc : les recettes douanières continuent d’augmenter

À fin juin dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 41,6 milliards de dirhams, en hausse de 22,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Maroc : légère baisse du taux de chômage à fin juin

Le taux de chômage au Maroc a baissé de 0,4 point à fin juin au niveau national, selon la ministre de l’Économie et des finances.

Maroc : malgré la conjoncture, les recettes fiscales en hausse

Malgré un contexte international difficile, les recettes fiscales ont enregistré une nette augmentation en 2021, atteignant près de 153,46 milliards de dirhams (MMDH), soit une hausse de 6 % par rapport à 2020, selon le ministère de l’Économie et des...