Maroc : le gouvernement veut accélérer la généralisation de la couverture sociale

24 août 2020 - 00h20 - Economie - Ecrit par : I.L

Le gouvernement priorise la généralisation de la couverture sociale, une mesure annoncée par le roi Mohammed VI lors de son discours du trône.

Selon le chef de l’Exécutif, ce chantier permettra la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales, avant de l’étendre aux autres couvertures sociales que sont la retraite et l’indemnité pour perte d’emploi. A l’en croire, le déploiement progressif de ce chantier sera effectif dès janvier 2021. Il a également annoncé l’ouverture d’un dialogue avec les professionnels concernés et les partenaires économiques et sociaux pour finaliser l’élaboration d’une vision pragmatique globale comprenant le calendrier, le cadre juridique et les options de financement dans le but d’atteindre une généralisation effective de la couverture sociale.

Aussi a-t-il annoncé la mise en place de mesures préalables et d’accompagnement portant notamment sur l’adaptation du cadre juridique régissant l’AMO et l’instauration d’un autre permettant aux professionnels, indépendants et non-salariés exerçant une activité privée de bénéficier des allocations familiales. Cette réforme doit également prendre en compte la restauration des établissements hospitaliers et des centres de soins, l’organisation des processus de traitement ou encore la réforme des régimes et programmes sociaux existants et l’amélioration de la gouvernance de ces derniers notamment via l’activation du registre social unifié (RSU).

Pour Saâdeddine El Othmani, des réflexions sont en cours afin d’instaurer de nouveaux moyens pour mobiliser des ressources humaines et financières supplémentaires et ce, à travers l’usage des mécanismes de financement innovants et diversifiés, le développement des compétences, l’optimisation des dépenses et l’institutionnalisation du partenariat public-privé.

Dans ce cadre, il est prévu la création d’une agence nationale pour gérer la gestion stratégique des contributions de l’Etat et évaluer les performances des établissements publics. Par ailleurs, le chef du gouvernement a appelé les différents départements à faire des propositions au département de Benchaâboun en matière de rationalisation des contributions de l’Etat afin de supprimer des EEP ou les faire fusionner.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Gouvernement marocain

Aller plus loin

L’Europe veut aider le Maroc à réussir la généralisation de la couverture maladie

« La nouvelle politique européenne de voisinage post-Covid-19 » est le thème de la conférence organisée, mercredi, par le Policy Center for the New South (PCNS) en partenariat...

Maroc : le régime de l’assurance maladie obligatoire au menu du Conseil de gouvernement

Quatre projets de décret seront au menu du Conseil de gouvernement de ce jeudi 17 septembre qui se tiendra sous la présidence de Saâdeddine El Othmani.

Maroc : voici le programme de généralisation de la couverture sociale

Le ministre des Finances a présenté, ce lundi 22 février, le calendrier de la généralisation de la couverture sociale devant les membres de la commission des finances. Cette...

Couverture sociale : la cotisation des artisans fixée 135 Dhs par mois

Les artisans non-inscrits au fisc et qui figurent sur le Registre National de l’Artisan doivent désormais payer 135 Dhs par mois, pour bénéficier de la couverture sociale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.