Législatives 2007 : Des MRE sur les listes

25 mai 2007 - 16h44 - Maroc - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Deux Marocaines issues de l’immigration ont été retenues pour figurer sur la liste féminine du PJD. Le parti islamiste bouclera la liste de ses candidates dans les jours à venir.

Une première pour le PJD. Les frères de Saâd Eddine El Othmani ont décidé de retenir le nom de deux femmes issues de l’immigration dans la liste des candidatures féminines qui sera présentée au secrétariat général du parti. Selon un responsable du PJD, il s’agit de Souad Temsamani, une jeune femme installée à Paris et qui est en train de préparer un doctorat. La deuxième est F. el Ouafi, installée en Italie entre les villes de Turin et Milan. Ces dernières ont rejoint le PJD lors des tournées de mobilisation initiées par les responsables du PJD après la décision de Sa Majesté le Roi de permettre aux Marocains résidant à l’étranger de voter et de se porter candidats aux diverses consultations électorales du pays.

Toutefois, la candidature des deux femmes issues de l’immigration n’a pas encore été définitivement tranchée. Si leurs noms ont été choisis par la commission chargées des candidatures pour désigner les 30 candidates islamistes, il revient au secrétariat général du PJD de décider en dernier lieu et notamment en ce qui concerne l’ordre et les positions au sein de ladite liste. Un responsable du PJD déclare que les deux candidates (à la candidature) MRE seront retenues dans des positions éligibles. « Nous comptons arracher six sièges grâce à cette liste féminine et nous ferons à garantir le plus de chances aux deux femmes résidant à l’étranger », déclare-t-il tout en démentant une quelconque guerre entre les femmes PJD concernant la direction de la liste nationale islamiste. « La liste selon la décision du secrétariat général, sera conduite par Bassima Hakkaoui, Jhadija Mossalli, Soumayya Benkhaldoune ou Fatima Belahcen », indique la même source.

Fatima Belahcen, élue en 2002 sur la liste locale PJD à Tanger, aurait demandé à être candidate sur la liste nationale, surtout qu’elle aurait estimé que ses chances s’étaient amoindries depuis la publication du nouveau découpage qui a scindé, en deux, sa précédente circonscription. C’est elle d’ailleurs qui a été parmi les siens à protester le plus contre le nouveau découpage qui, selon les islamistes, prive le PJD de ses bases électorales de Béni-Mékada notamment.

On apprend également qu’une autre députée du PJD, Aziza Bekkali, députée de Casablanca, a exprimé son refus de briguer un nouveau mandat. Là aussi, c’est le secrétariat général qui sera appelé à trancher.

Le parti islamiste a prévu plusieurs mesures "incitatives" pour ses candidates aux prochaines élections et notamment pour celles qui seront candidates sur les listes locales. Elles auront droit, indique un responsable de ce parti, à une subvention allant de 30.000 à 150.000 DH.

La liste féminine du PJD, qui faisait encore l’objet de réunions, jeudi dans la soirée, devra être prête vers la fin du mois, indique Lahcen Daoudi, secrétaire général adjoint.

La nouvelle législation nationale encadrant les élections permet aux Marocains résidant à l’étranger de participer au vote et de se porter candidats lors des diverses consultations électorales. Ces derniers ont le droit de voter ou de se porter candidats selon un large éventail de conditions. Il suffit, par exemple, de disposer d’une résidence ou d’une activité commerciale dans une circonscription pour que cela devienne possible. La même chose est possible dans les communes ayant vu naître les parents ou grands-parents, mais aussi les communes abritant une activité exercée par le conjoint.

Aujourd’hui le Maroc - Mohamed Boudarham

Sujets associés : Partis politiques - Elections - Femme marocaine - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Partis politiques

Les Marocains font confiance à l’armée et la police

Le rapport annuel de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a révélé que les Marocains accordent une certaine confiance aux Forces armées royales et à la police. Il s’agit des résultats de son « Indice de confiance dans les institutions en 2020...

A cause des échéances électorales, l’Intérieur et le PJD, encore à couteaux tirés

Bisbille entre le Parti de la justice et du développement (PJD) et les hommes de Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur à l’approche des élections. Dans la région de Draa-Tafilalet en particulier, les élus du PJD s’en prennent avec virulence au...

Guerre des clans au PJD

La succession anticipée de Saâd-Eddine El Othamni à la tête du PJD est ouverte. Rebbah et Amara seraient au coude à coude au sein des différents clans déjà en campagne pour succéder à celui qui a été élu le 10 décembre 2017 pour un mandat de 5...

Affaire Brahim Ghali : Akhannouch invite l’Espagne au respect des relations de coopération avec le Maroc

La tension ne faiblit pas entre le Maroc et l’Espagne suite à l’accueil de Brahim Ghali, chef du front Polisario. La dernière réaction est celle du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch qui a indiqué dans une interview...

Processus électoral : la Chambre des conseillers adopte deux projets de lois

Deux projets de loi relatifs au processus électoral ont été adoptés à l’unanimité par la Chambre des conseillers. Il s’agit du projet de loi relatif aux listes électorales générales, aux opérations de référendums et à l’utilisation des moyens audiovisuels...

Elections

Belgique : une Marocaine élue coprésidente de Groen

Le duo composé de l’ex-journaliste d’origine marocaine Nadia Naji et de Jeremie Vaneeckhout sont les nouveaux coprésidents de Groen. Ils ont remporté 57 % des suffrages lors du scrutin qui s’est déroulé...

Le PJD s’empare des mosquées, la société civile le dénonce auprès du roi Mohammed VI

Dans la perspective des élections de 2021, le parti de la Justice et du développement (PJD) déploie des stratégies pour capter l’électorat des responsables des mosquées. La société civile a adressé une pétition au roi Mohammed VI pour dénoncer cet...

Aziz Akhannouch convoite la mairie d’Agadir

Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, également président du Rassemblement national des indépendants (RNI), va se présenter aux prochaines communales à Agadir, chef-lieu de la région de Souss-Massa.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle les musulmans au vote sanction

Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris appelle l’ensemble des musulmans à voter massivement lors de l’élection présidentielle d’avril prochain, afin de sanctionner les candidats qui les « fustigent, les chantres du racisme et ceux qui...

Le PJD perd la ville d’Imintanout

La ville d’Imintanout a basculé en faveur du Parti authenticité et modernité (PAM), qui a battu à plate couture le Parti de la justice et du développement (PJD) et les autres partis ayant participé aux élections partielles. Le parti islamiste perd ainsi...

Femme marocaine

Asma Marabet : « la pénalisation de l’adultère est contraire à la morale islamique »

L’islamologue et chercheuse, Asma Lamrabet, appelle à la suppression de l’article 490 du code pénal qui punit les relations sexuelles hors mariage. Selon elle et le « collectif 490 », groupe qui dénonce le même article, ce texte est contraire à la morale de...

Une Marocaine expulsée d’un avion EasyJet

Un vol de EasyJet en partance de Genève pour Marrakech, a fait demi-tour vendredi pour expulser une Marocaine qui a agressé un membre de l’équipage.

Najat Ikhich, présidente de la fondation Ytto , en grève de la faim

Après avoir reçu un courrier préfectoral ordonnant l’évacuation de l’un de ses centres, la présidente de la fondation Ytto pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de violence a décidé d’observer une grève de la faim illimitée. Najat Ikhich...

« Les femmes du pavillon J » : une caricature de la femme fragilisée dans la société marocaine

« Les femmes du pavillon J », est le nouveau film portant la signature du cinéaste marocain Mohamed Nadif et qui aborde l’épineuse question des femmes pour qui la vie n’a pas été du tout tendre et qui, devant les difficultés, en viennent parfois à perdre la...

Casablanca : la misogynie bat son plein dans les débits d’alcool

Pour pouvoir décrocher un emploi dans un hôtel ou un restaurant à Casablanca, les femmes sont obligées de faire une demande auprès de la police, présenter une fiche anthropométrique et avoir l’accord du tuteur. La nouvelle mesure vient d’être communiquée par...

MRE

Aziz Akhannouch se prononce sur le droit de vote des MRE

Lors de son passage mercredi sur Al Aoula et 2M, le chef du gouvernement a été interpelé sur la question de la représentation politique des Marocains résidant à l’étranger. Aziz Akhannouch a indiqué qu’une telle chose nécessite de grandes capacités logistiques...

Un Marocain, héros de l’évasion la plus grotesque de l’histoire (vidéo)

Les éléments de la Guardia civil à Melilla ont réussi à rattraper un fugitif, 24 heures après son évasion de prison. L’homme était apparu dans un live sur Facebook où il se vantait en public de son exploit.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de plus de 40%

Entre janvier et mars 2021, les transferts de fonds réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation de 41,8 %. Ces transferts ont ainsi atteint plus de 20,89 milliards de dirhams (MMDH) à fin mars 2021, contre 14,73 MMDH...

Italie : mort tragique de deux sœurs marocaines écrasées par un arbre (vidéo)

Un accident tragique s’est produit dimanche matin dans un camp de vacances à Marina di Massa en Italie. Deux sœurs, de nationalité marocaine sont mortes écrasées par la chute d’un arbre.

Tanger Med : dispositif spécial pour l’accueil des MRE

Le port de Tanger Med a mis en place un dispositif spécial pour accompagner le retour au Maroc des MRE, dans le cadre de l’opération “Marhaba 2022”, lancée dimanche.