Majida El Roumi demande à Mohammed VI de gracier l’homme qui l’avait menacée de mort

5 juillet 2018 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Dans une lettre relayée par un journaliste de la revue "Zahrat Khalij", Majida El Roumi a fait une demande assez spéciale au roi Mohammed VI, celle de gracier l’homme qui l’avait menacée de mort le mois dernier.

Fin juin, un jeune Marocain a été arrêté pour avoir menacé de mort la chanteuse libanaise Majida El Roumi, à laquelle il reprochait d’avoir donné son accord pour se produire au Théâtre national Mohammed V le 28 juin dernier dans le cadre de la 17ème édition du "Festival Mawazine rythmes du monde".

Et à peine sa participation confirmée que la chanteuse libanaise avait été visée, comme d’autres stars d’ailleurs dont Nancy Ajram, Ahlam, Kadhem Saher, par des menaces de mort.

Une plainte avait à l’époque été déposée et la police marocaine annonçait quelques jours plus tard l’arrestation d’un jeune homme qui serait à l’origine de l’envoi de plusieurs messages et de lettres de menace à la diva libanaise.

Emu par le sort de cet homme, Majida El Roumi a déposé "une requête" auprès du roi pour le gracier expliquant qu’elle n’avait jamais "eu peur de se produire" au Maroc, où elle se "sent en sécurité".

Sujets associés : Mohammed VI - Festival Mawazine 2023 - Grâce royale

Aller plus loin

Soupçonné de menaces de mort sur une chanteuse, un homme arrêté à Berrechid

Un homme soupçonné d’avoir menacé Majida El Roumi qui doit participer au festival Mawazine à Rabat a été arrêté vendredi matin par les services de police.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Marche verte : discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI adressera ce dimanche soir un discours à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.