La majorité des Marocains passe l’Aid-Al Adha à domicile

20 juillet 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Comme pressenti, la crise sanitaire a de grosses répercussions sur la célébration de l’Aid Al Adha cette année. Ainsi, 73 % des Marocains ont décidé de passer cette période à domicile, abandonnant ainsi la tradition des visites en famille ou des locations d’appartements.

C’est une donnée issue des résultats de l’enquête réalisée par ThinkOne Research & Consulting sur les habitudes des Marocains en période de l’Aid Al Adha cette année.

Dans le détail, on apprend que seuls 16 % d’entre eux prévoient de voyager, principalement chez des proches, et seulement 4 % entendent aller à l’hôtel ou louer un appartement. 73 % des sondés ont indiqué vouloir passer la période de l’Aid Al-Adha à domicile, 9 % chez des proches dans la même ville, et 12 % des chez proches des d’autres villes.

Bien évidemment pour beaucoup, c’est le contexte actuel marqué par la crise sanitaire. Ainsi, 21 % évoquent les restrictions sanitaires, contre 6 % qui ont peur d’être contaminés par le Covid-19. Le manque de moyens financiers est évoqué par 22 % des répondants.

En ce qui concerne les destinations préférées des Marocains dans cette période de fête, Agadir se place en tête de liste (13 %), Nador et Al Hoceima (8 %), Casablanca (6 %) et Rabat (5 %).

A lire : Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Pour les moyens de déplacement, la voiture est plébiscitée. En effet, 46 % des répondants comptent prendre la route avec leurs voitures. 19 % ont fait le choix des cars, contre 15 % pour ceux qui comptent voyager en train. Seuls 4 % comptent voyager en avion.

En termes d’activité pendant cette période, on note que 22 % prévoient d’aller à la plage, 21 % comptent fréquenter les cafés, et 6 % comptent faire du shopping. Seuls 4 % prévoient d’aller au restaurant.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Rabat - Al Hoceima - Enquête - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Aïd Al-Adha au Maroc : pas de prières dans les mosquées

En raison de l’affluence observée lors de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé, jeudi 15 juillet 2021, que la prière de...

Alerte sur la pénurie de cash dans les distributeurs de billets

Au Maroc, retirer de l’argent via les guichets automatiques bancaires (GAB) est une mission impossible pour de nombreux citoyens. Certains guichets manquent cruellement de...

Aïd Al-Adha : ce que vous n’avez pas le droit de faire

Les grillades de tête et pattes des moutons sacrifiés pendant l’Aïd Al-Adha sont désormais proscrits sur les espaces publics et aux abords des voies à Rabat.

Aid al Adha : pourquoi le mouton est-il si cher au Maroc ?

À l’approche de l’Aïd El Adha, les prix du mouton ont connu une flambée comparativement à l’année dernière. Pourtant, l’offre dépasse de loin la demande.

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.