Marhaba 2022 : combien de MRE sont entrés au Maroc ?

1er septembre 2022 - 09h00 - Espagne - Ecrit par : A.T

Près de 2,8 millions de MRE sont rentrés au Maroc lors de la campagne Marhaba 2022, en hausse par rapport au niveau enregistré avant la pandémie. Parmi eux, plusieurs milliers ont déjà retrouvé leur pays de résidence.

Faisant le bilan à mi-parcours de l’opération, lors des travaux de la 9ᵉ réunion de la commission ministérielle pour les affaires des MRE, Aziz Akhannouch a salué l’engagement de toutes les structures qui ont contribué à cette performance.

Par ailleurs, le premier ministre a exhorté les départements et établissements concernés, ainsi que le secteur de la finance et des affaires à accélérer le déploiement de programmes concrets de nature à favoriser la promotion de la situation des Marocains du monde, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur des frontières du Royaume. « L’une des priorités à l’étape actuelle, est la consolidation de l’attachement culturel et spirituel des MRE, ainsi que leur implication effective dans la nouvelle Charte de l’investissement », a-t-il souligné.

A lire : Marhaba 2022 : perturbations et protestations des MRE à Algésiras

Plus d’un million de MRE ont quitté le Maroc par l’Espagne

Démarrée le 15 juillet, la phase retour de l’opération Marhaba 2022 se poursuit jusqu’au 15 septembre. Selon les chiffres officiels de la Protection civile espagnole, relayés par l’agence EFE, 1,06 million de Marocains résidant à l’étranger ont déjà quitté le Royaume en passant par l’Espagne.

Plus précisément, 248 452 véhicules ont transité entre les ports marocains et espagnols, grâce aux 3 799 traversées opérées par les compagnies maritimes. La ligne Tanger Med-Algésiras a enregistré la plus grande affluence, totalisant, elle seule, plus de 39,7 % sur l’ensemble des liaisons assurées dans le cadre de l’opération Marhaba.

Sujets associés : Espagne - Aziz Akhannouch - Opération Marhaba 2023

Aller plus loin

Marhaba 2022 : perturbations et protestations des MRE à Algésiras

Alors que la Fondation Mohammed V pour la solidarité a mis en place un dispositif humanitaire unique pour accueillir les Marocains Résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Voici pourquoi il y a eu moins de MRE cette année au Maroc

Le nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) arrivés au Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba 2022 est en deçà des estimations pour diverses raisons, dont notamment...

Marhaba 2022 : le flux de MRE a augmenté de 45 % à Sebta

Le flux de MRE a augmenté de 45 % à Sebta cette année par rapport à 2019, dernière année où a été organisée l’Opération Marhaba, selon les estimations de la délégation...

Marhaba 2022 : plus de 50 000 MRE et 15 000 véhicules en une semaine

L’Opération Marhaba 2022, démarrée le 15 juin, a enregistré en une semaine le passage de plus de 50 000 MRE et 15 000 véhicules, des ports espagnols vers le Maroc.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Aïd Al-Adha : les MRE font ils grimper le prix du mouton ?

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, les Marocains se plaignent de la cherté du mouton et se demandent s’ils pourront honorer la tradition. L’arrivée massive des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour les vacances d’été expliquerait...

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Le parti USFP va-t-il rejoindre l’équipe d’Akhannouch ?

Depuis quelques jours, des informations font état de la préparation d’un remaniement du gouvernement. L’Union socialiste des forces populaires (USFP) sera-t-elle la quatrième formation politique à rejoindre l’équipe d’Akhannouch ?

Loi de finances 2023 : Akhannouch demande aux ministres de réduire les dépenses

Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a demandé aux ministres de réduire les dépenses de fonctionnement de leurs départements et de faire des économies sur leurs déplacements (en avion et voitures de fonction).

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois marocaines.