Voici pourquoi il y a eu moins de MRE cette année au Maroc

7 septembre 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE) arrivés au Maroc dans le cadre de l’Opération Marhaba 2022 est en deçà des estimations pour diverses raisons, dont notamment la crise sanitaire liée au Covid-19 et la hausse des coûts de voyage.

L’Opération Marhaba, destinée à faciliter l’entrée des MRE au Maroc pour y passer leurs vacances d’été, a repris cette année après deux ans d’annulation pour raison de crise sanitaire et diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Entre le 15 juin, date de début de l’Opération, et le 29 août, 1 117 736 MRE et 270 754 véhicules sont entrés au Maroc via les ports de Tanger Med, Tanger-Ville, Nador et Al Hoceima, a annoncé en fin de semaine dernière Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement marocain, notant une baisse respective de 16 % et 15 % par rapport à 2019.

À lire : Marhaba 2022 : 1 430 340 MRE et 349 735 véhicules sont arrivés au Maroc

Pour la phase retour, 885 465 MRE et 197 754 véhicules ont embarqué depuis les ports marocains, soit une baisse de 14 % et 17 % par rapport à 2019, a précisé Baitas, ajoutant que le port de Tanger Med a enregistré le flux le plus important, avec 673 419 MRE et 177 282 véhicules pour la phase aller et 498 788 MRE et 119 374 véhicules pour la phase retour à la date du 29 août. En tout, 2,8 millions de MRE ont participé à l’Opération Marhaba cette année, a indiqué le Premier ministre Aziz Akhannouch. Un nombre bien loin des 3 242 970 MRE et 760 215 véhicules arrivés au Maroc en 2019, selon les données du ministère espagnol de l’Intérieur.

À lire : Marhaba 2022 : combien de MRE sont entrés au Maroc ?

Malgré l’assouplissement des mesures sanitaires et une campagne publicitaire mondiale pour promouvoir le tourisme marocain, l’afflux de MRE n’a pas atteint le niveau d’avant la pandémie (2019). En cause, la hausse des frais de voyage du fait de la flambée des prix de carburant (pour les déplacements en voiture) et l’augmentation des prix des billets d’avion, ce qui a freiné l’arrivée des MRE au Maroc cet été. Par ailleurs, la hausse des transferts de fonds des MRE au Maroc pourrait également justifier ce faible flux d’arrivée dans le royaume cet été.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nador - Al Hoceima - Tanger Med - Opération Marhaba 2024 - MRE

Aller plus loin

Plus de 10 000 MRE sont entrés au Maroc depuis Sebta entre vendredi et samedi

Plus de 10 000 Marocains d’Europe ont traversé la frontière de Tarajal à Sebta, entre vendredi et samedi, veille de l’Aïd Al-Adha au Maroc, selon les données de la délégation...

Marhaba 2022 : combien de MRE sont entrés au Maroc ?

Près de 2,8 millions de MRE sont rentrés au Maroc lors de la campagne Marhaba 2022, en hausse par rapport au niveau enregistré avant la pandémie. Parmi eux, plusieurs milliers...

Marhaba 2022 : 1 430 340 MRE et 349 735 véhicules sont arrivés au Maroc

La première phase de l’Opération Marhaba 2022, démarrée le 15 juin, s’est achevée le 15 août. Pendant cette phase aller, un total de 1 430 340 MRE (13,3 % de moins par rapport à...

Marhaba 2022 : plus de 1,4 million de MRE rentrés au Maroc à mi-juillet

À la date du 19 juillet 2022, plus de 1,4 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc, grâce à l’opération Marhaba, soit une augmentation de 25,52 %...

Ces articles devraient vous intéresser :

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Le Maroc mise sur ses compétences à l’étranger

Le Maroc veut impliquer davantage ses compétences à l’étranger à son processus de développement. Dans ce sens, un mécanisme est en cours d’élaboration pour accompagner les talents marocains à l’étranger, conformément aux orientations royales.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.