Marhaba 2022 : hausse des plaintes des MRE à la Fondation Hassan II

10 août 2022 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

La Fondation Hassan II, principal organisateur de l’opération Marhaba 2022 a été déjà saisie de 900 plaintes adressées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Un chiffre en hausse par rapport aux éditions précédentes.

Lors d’un point de presse tenu vendredi au siège de la Fondation à Rabat, Zakaria El Omari, expert juridique en matière de MRE a livré quelques chiffres clés de l’opération Marhaba 2022, notamment le nombre de plaintes des MRE, en séjour au Maroc.

Ces plaintes concernent « des doléances et demandes ayant trait à l’administration ou des demandes relatives au suivi du sort des dossiers soumis à la justice ou encore une consultation concernant des procédures à suivre ou des demandes visant à obtenir une consultation juridique », a-t-il précisé.

A lire : Marhaba 2022 : perturbations et protestations des MRE à Algésiras

Pour justifier la hausse des plaintes enregistrées lors de l’édition toujours en cours, l’expert a indiqué plusieurs raisons. « Peut-être que les MRE font-ils confiance à la fondation en tant qu’établissement public créé par feu Hassan II pour aider les MRE à garantir leurs droits et la continuité de la relation fondamentale qui les lie à leur pays. Peut-être aussi que cette hausse résulte de leur arrivée après la période Covid qui ne leur a pas permis de venir au Maroc », a-t-il souligné.

S’agissant du traitement réservé à ces doléances, le responsable a expliqué que la fondation a joué le rôle de « médiateur », précisant qu’« elle n’a pas d’autorité pour prendre des décisions. Donc elle adresse des correspondances aux parties concernées pour solliciter de trouver un règlement possible. Souvent l’intervention de la fondation est fructueuse et aboutit à un règlement de problèmes afin que les MRE obtiennent leurs droits garantis par la loi. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fondation Hassan II - Opération Marhaba 2023 - Plainte - MRE

Aller plus loin

Marhaba 2022 : plus de 520  000 arrivées en 10 jours

Lancée il a quelques jours, l’opération Marhaba prend sa vitesse de croisière. Le flux des arrivées aux ports et aéroports marocains augmente progressivement, selon le ministère...

MRE : les plaintes pour arnaque immobilière ont grimpé de 45 % en 2021

En 2021, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont déposé 290 plaintes liées à des spoliations de biens immobiliers au Maroc, contre 200 plaintes recensées l’année dernière...

Marhaba 2022 : la douane marocaine accorde une faveur aux MRE

Dans le cadre de l’Opération Marhaba, l’Administration des douanes marocaines a prolongé la durée de validité des licences d’admission temporaire (AT) ou « Carte verte »...

MRE : le service dédié aux plaintes ouvert

La fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE) a déjà activé son centre d’accueil et de suivi pour recevoir cet été les plaintes de ces derniers et les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Opération « Marhaba 2023 » : 538 traversées maritimes hebdomadaires prévues

Le Maroc se prépare déjà pour l’opération « Marhaba 2023 » qui vise à accueillir les membres de la communauté marocaine vivant à l’étranger. Mohamed Abdeljalil, ministre du Transport et de la logistique, a annoncé cette nouvelle devant la Commission...

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.