Recherche

Les Marocains et le mariage de jouissance (vidéo)

© Copyright : DR

3 mars 2019 - 14h20 - Société

Dans une vidéo publiée en ligne, le chevalier de l’ordre français des arts et des lettres Leila Ghandi dénonce une pratique très répandue dans le milieu rural, les mariages de jouissance.

Les mariages de jouissance sont dans le collimateur de Leila Ghandi. Ainsi, ces mariages « à durée déterminée » sont pour elle une technique utilisée par les hommes pour assouvir leurs bas désirs avant de prendre la tangente.

En compagnie d’Imane, l’une des victimes de ces mariages de jouissance qui requiert l’anonymat, Leila Ghandi affirme dans une vidéo : « Ces femmes se sont mariées et ont vécu leur mariage comme le plus beau jour de leur vie... Elles se retrouvent sans mari, dépucelées dans une famille et une société toute entière qui méprise, stigmatise, exclut et pointe du doigt les femmes seules qui ne sont pas vierges ».

Pour elle, le principal problème est que les femmes qui en sont victimes ne peuvent réellement prouver le mariage car il a eu lieu seulement avec « La Fatiha ». Les hommes en profiteraient pour, une fois assouvis leurs désirs sexuels, « disparaître des radars et de ne plus donner signe de vie ». Leurs droits n’étant pas protégés par un mariage légal.

Leila Ghandi défend bec et ongles les victimes : « J’aimerai dire à ces jeunes femmes de ne pas avoir honte. Vous n’avez rien fait de mal, rien d’illicite. La société doit changer et doit plutôt punir ces hommes qui profitent de votre naïveté ». Elle invite également les gens à ne pas juger ces femmes abusées et désabusées car « ces femmes sentent qu’elles ont tout perdu, plusieurs d’entre elles veulent se suicider à la suite de leur situation ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact