Nouvelle découverte de fossiles de vers marins « géants » au Maroc

3 décembre 2022 - 16h50 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des chercheurs de l’Université Complutense de Madrid (UCM) et de l’Institut des géosciences (IGEO) ont découvert deux vers marins de l’ère paléozoïque, il y a 455 millions d’années, sur le site marocain de Tafilalt Biota. Ils correspondent au nouveau genre et à la nouvelle espèce Anguiscolex africanus et à la nouvelle espèce Wronascolex superstes.

Les vers paléoscolécides ont vécu dans toutes les mers, mais il n’y a la preuve de la présence de leurs fossiles que dans une infime partie du site marocain. Selon le paléontologue de l’UCM et de l’IGEO, Juan Carlos Gutiérrez Marco, cette découverte est une « surprise paléontologique dans un contexte géologique pas du tout favorable », d’autant que les fossiles de ces vers marins étaient bien conservés dans des schistes, des roches à grain fin.

La conservation de ces vers marins a été favorisée par un enfouissement rapide après protection sous des voiles bactériens qui précipitent les sulfures de fer. Leur peau était recouverte de microsclérites phosphatées (de 20 à 100 millièmes de millimètre), disposées de façon annulaire en segments successifs, peut-on lire dans la revue Historical Biology.

À lire : Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Les deux vers marins découverts s’ajoutent au ver Gamascolex vanroyi, retrouvé il y a quelques années sur le même site et par le même groupe de recherche, rapporte The Objective. Les chercheurs ont aussi révélé la taille des trois vers, qui est deux à trois fois supérieure au record mondial de paléoscolécides en Australie, en Amérique du Nord ou dans le centre-ouest de l’Europe.

Ce fait pourrait être lié aux causes métaboliques du « gigantisme polaire », étant donné que le Maroc se trouvait dans l’Ordovicien, très proche du pôle Sud de la Terre, explique Gutiérrez Marco. « Nous essayons de reconstituer les écosystèmes et les organismes du passé, et les données obtenues aident dans ce cas à affiner la corrélation géologique des unités fossilifères du Maroc avec d’autres contemporaines situées sur la plate-forme marine du continent disparu du Gondwana », ajoute-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Recherche - Archéologie

Aller plus loin

Bientôt un aquarium géant à Casablanca

Le conseil de Casablanca s’active pour la création d’un aquarium regroupant diverses espèces et créatures marines capable d’accueillir environ 500 000 visiteurs par an et...

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site...

Une équipe maroco-polonaise d’archéologues fait une importante découverte à Volubilis

Des archéologues marocains et polonais dirigés par le professeur Radosław Karasiewicz-Szczypiorski de l’université de Varsovie ont découvert, près de Volubilis, une tour...

Découverte au Maroc d’un ancêtre fantôme des anciens crocodiles marins

Des chercheurs internationaux ont découvert un ancêtre fantôme des anciens crocodiles marins au Maroc. La même découverte a été faite au Royaume-Uni.

Ces articles devraient vous intéresser :

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.

Nouvelle découverte de fossiles de vers marins « géants » au Maroc

Des chercheurs de l’Université Complutense de Madrid (UCM) et de l’Institut des géosciences (IGEO) ont découvert deux vers marins de l’ère paléozoïque, il y a 455 millions d’années, sur le site marocain de Tafilalt Biota. Ils correspondent au nouveau...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).