Recherche

Maroc : le ministère de l’Intérieur enquête sur des cas d’abus de pouvoir

Un agent accusé d’avoir frappé un citoyen (archive)

16 septembre 2018 - 13h20 - Société

Plusieurs agents d’autorité sont dans le collimateur du ministère de l’Intérieur après des soupçons d’abus de pouvoir et de violence envers des citoyens.

Le journal Al Massae rapporte ainsi qu’une commission d’inspection doit se déplacer dans plusieurs villes marocaines pour enquêter sur des plaintes de citoyens accusant des agents d’autorité d’abus de pouvoir.

Il est par exemple question du caïd de Chellah à Tanger qui est accusé d’avoir séquestré avec trois auxiliaires un homme au siège de son administration. Ce dernier a été admis aux urgences à l’hôpital Mohammed V de Tanger qui lui a délivré un certificat d’incapacité temporaire de travail (ITT) de 21 jours, c’est dire la gravité de son état.

Toujours d’après le journal, une douzaine de caïds seraient sous enquête actuellement, de même que 5 adjoints et même un pacha qui auraient abusé de leurs pouvoirs et les sanctions pourraient aller d’un simple avertissement à l’exclusion définitive.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact