Recherche

Le Maroc serait-il en train d’acquérir un sous-marin ?

© Copyright : DR

16 juillet 2019 - 18h40 - Maroc

Même si l’information est à prendre avec beaucoup de prudence, elle émane tout de même d’une personnalité, fût-elle le Ministre portugais de la Défense. Celui-ci a, en effet, affirmé que "le Maroc est en train d’acheter des sous-marins". C’était le vendredi 12 juillet 2019, à Lisbonne, à l’issue d’entretiens avec son homologue marocain, Abdellatif Loudyi, Ministre délégué chargé de l’Administration de la défense nationale.

Le récent séjour au Portugal d’Abdellatif Loudyi, Ministre délégué chargé de l’Administration de la défense nationale, confirmerait-il les soupçons d’acquisition d’un nouveau matériel de guerre par le Royaume ? Si, pour l’heure, nous n’en sommes pas encore là, les propos du Ministre portugais de la Défense trahiraient-ils alors ses intentions ? "Le Maroc en train d’acheter des sous-marins", affirmait celui-ci, le vendredi 12 juillet dernier, alors qu’il recevait son homologue marocain.

Dans son approche sur la question, Medias24 requiert plutôt la prudence. Le site d’information rapporte qu’au cours de son séjour à Lisbonne, Abdellatif Loudyi a, notamment, visité la base navale de Lisbonne, ainsi que son fleuron, l’arsenal d’Alfeite, le fameux chantier naval militaire portugais, ce qui, par ailleurs, pourrait confirmer les soupçons.

Mieux, la coopération militaire navale entre les deux pays est des plus excellentes. Pour preuve, avance la même source, le Maroc a bien renforcé sa marine militaire, entre autres, à travers les équipements (frégate Fremm), l’infrastructure (base navale de Ksar Sghir) et les exercices conjoints avec d’autres pays, ce qui fait du Royaume, "un pivot dans le Sud-ouest de la Méditerranée et le flanc Nord-ouest de l’Afrique".

C’est le journal Defesa, qui apporte des détails intéressants, en citant João Gomes Cravinho. A en croire celui-ci, "il existe des synergies évidentes pour les deux parties", car le Portugal et le Maroc partagent une "frontière maritime très étendue" et des "préoccupations similaires concernant l’Atlantique : notamment, sur les relations Europe-Afrique, le travail sur les flux migratoires ou la lutte contre le terrorisme", fait-il observer. Il se susurre même que le Portugal recevra des marins marocains à bord de ses propres sous-marins, pendant des exercices.

Ce sont là autant de déclarations, pas des moindres, qui renseignent sur les intentions à peine voilées du Royaume à renforcer ses capacités sous-marines. Cependant, "il n’y aura pas d’achat de sous-marins par le Maroc avant 2022", a récemment confié à Médias24, un expert militaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact