Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

13 décembre 2023 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Avec un budget record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars) pour 2024 (une hausse de 5 % par rapport au budget 2023), le Maroc va donner l’année prochaine un coup d’accélérateur à la modernisation de son armée. En tout, 116 milliards de dirhams ont été dédiés cette année au renforcement et à la modernisation de l’armée marocaine, rappelle Morocco World News.

À lire : Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le royaume a acquis le système de missile américain « HIMARS », pour un montant dépassant le demi-milliard de dollars, les missiles israéliens sophistiqués « Pulse », dont le « BARAK-MX ». Ensemble, ils forment un bouclier défensif imprenable. Les Forces armées royales (FAR) ont également réceptionné cette année une version améliorée des missiles défensifs et antichar avancés « TOW », un développement crucial renforçant les capacités défensives des véhicules blindés marocains. Ces achats d’armes amènent Abderrahman Mkaoui, expert dans les questions militaires et stratégiques, à affirmer que 2023 a été « une année de préparation et de développement accélérés des systèmes offensifs et défensifs des Forces armées royales ». Il a par ailleurs décrit les progrès technologiques substantiels comme élément marquant de l’année.

À lire : Frontières : le Maroc investit massivement dans des équipements de pointe

La flotte des Forces royales Air marocaine s’est agrandie cette année avec l’acquisition de 24 hélicoptères « Apache » pour renforcer les capacités de surveillance et d’attaque du pays contre les menaces potentielles contre le territoire marocain ; du drone israélien, « SpyX », repéré dans le désert marocain, aux côtés du « Akinci » turc, du drone chinois « Wing Loong 2 », etc. « L’événement le plus marquant en 2023 pour l’armée marocaine a été l’accélération des ateliers de l’industrie militaire en collaboration avec des partenaires internationaux », a souligné Mohammed Akdizid, autre expert en sécurité. Et d’ajouter : « Cette année a ouvert la voie au renforcement de la position stratégique du Maroc dans la modernisation des armes à travers des accords divers et stratégiques avec l’Inde, la Chine, l’Espagne, la Turquie et Israël. »

À lire : Le Maroc renforce son arsenal militaire : cap sur l’Akinci turc

Après toutes ces acquisitions, les Forces armées royales (FAR) s’apprêtent à conclure 2023 avec une préparation accrue sur terre, en mer et domaines aériens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Défense - Armement - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Frontières : le Maroc investit massivement dans des équipements de pointe

Le Maroc travaille à sécuriser davantage ses frontières. Dans ce sens, il a décroché un contrat d’une valeur de 2,4 millions d’euros auprès de l’Espagne.

L’armée espagnole achète 16 nouveaux avions Airbus C295

L’Espagne vient d’investir 1,695 milliard d’euros dans l’acquisition de 16 avions Airbus C295, dédiés à la patrouille et à la surveillance maritime. La finalisation de ce...

Armée marocaine : un budget de défense historique en 2024

Le budget du ministère marocain de la Défense pour 2024 atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (11,3 milliards d’euros), soit une hausse de 5 % par rapport au...

Le Maroc renforce son arsenal militaire : cap sur l’Akinci turc

Le Maroc veut acquérir le drone d’attaque Akinci, fabriqué par la société turque Baykar. Des négociations ont été déjà engagées dans ce sens.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sortie imminente du premier véhicule militaire 100% marocain

Les choses se précisent pour la sortie du premier véhicule blindé 100 % marocain destiné aux Forces armées royales (FAR). Rendez-vous à la 5ᵉ édition des Journées de l’industrie, Industry Meeting Days.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.