Le Maroc renforce sa puissance militaire avec l’aide d’Israël

7 juillet 2023 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc et Israël sont en passe de conclure un contrat d’armement concernant l’acquisition de missiles de croisière Delilah, propriété de la firme israélienne Elbit Systems.

Les négociations concernent une quantité importante de missiles qui seront intégrés aux avions de chasse F-5 des Forces royales air (FRA) marocaines. Ce matériel sophistiqué peut être lancé à partir de drones ainsi que sur de longues distances.

A lire : Le char israélien Merkava intègre l’armée marocaine

Delilah est un missile unique en son genre, muni d’un moteur-fusée et contrôlé par des systèmes de navigation très pointus. Son rôle stratégique dans l’arsenal militaire est d’atteindre efficacement des cibles terrestres et maritimes dans un rayon de 250 km. C’est le premier missile de ce type à être intégré à l’armée de l’air marocaine.

Ce projet s’inscrit dans une stratégie plus large visant à renforcer les capacités militaires marocaines. Le contrat entre le Maroc et Israël renforce leur partenariat, avec Elbit Systems prévoyant d’ouvrir deux sites au Maroc, dont l’un dans la région de Casablanca, consolidant ainsi la présence industrielle de l’entreprise israélienne dans le royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Défense - Armement - Forces Royales Air

Aller plus loin

Classement militaire mondial 2024 : le Maroc de loin derrière l’Algérie

L’Algérie est mieux logée dans le top 2024 des puissances militaires mondiales que le Maroc. Un classement critiqué par bon nombre d’internautes marocains.

Le système de défense antiaérien Barak MX israélien, bientôt livré au Maroc

Israël va vendre au Maroc son système de défense antiaérien Barak MX. D’ici juin 2023, le royaume devrait réceptionner cet antimissile fabriqué par la société Israel Aerospace...

Sahara Marocain : chantage d’Israël envers le Maroc

Israël conditionne sa reconnaissance de la marocanité du Sahara à la tenue au Maroc du deuxième Sommet du Néguev, déjà reporté à plusieurs reprises en raison des tensions...

L’Algérie muette face à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara par Israël

La reconnaissance par Israël de la souveraineté du Maroc sur le Sahara a déclenché des réactions en Algérie. Des experts parlent d’un « non-événement ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc crée un organe de contrôle de l’aviation militaire

Le Maroc a créé, au sein de l’état-major des Forces armées royales (FAR), la Direction de l’aéronautique militaire (DAM). Elle sera en charge entre autres de la formation du personnel des Forces royales air et des autorisations de vols militaires.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.