Armée marocaine : un budget de défense historique en 2024

9 janvier 2024 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le budget du ministère marocain de la Défense pour 2024 atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (11,3 milliards d’euros), soit une hausse de 5 % par rapport au budget 2023 (116 milliards de dirhams).

Il ressort de l’analyse annuelle des évolutions des capacités militaires des Forces armées royales (FAR) du magazine spécialisé dans la défense et la sécurité, Defensa que le Maroc a renforcé ses capacités de défense en 2023 et poursuivra le renforcement de son arsenal en 2024. Avec un budget record de 124,7 milliards de dirhams (11,3 milliards d’euros) pour 2024, le Maroc « poursuivra le processus d’acquisition et de réparation des équipements des FAR, ainsi que la stratégie de promotion du développement de son industrie de défense nationale », commente la revue espagnole.

À lire : Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Quelles sont les armes acquises par l’armée marocaine ? Defensa rappelle que le Maroc a acquis 18 plates-formes de lancement de missiles HIMARS, des munitions, est en passe de recevoir le lance-roquettes israélien PULS et a reçu d’autres types de systèmes d’armes d’Israël, devenant ainsi le premier client du drone furtif SpyX, d’une portée opérationnelle de 50 km développé par BlueBird, mais aussi la première batterie du système de défense aérienne à longue portée Barak MX, de la part de la firme israélienne IAI.

À lire :Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

En 2023, la flotte des Forces royales Air marocaine s’est agrandie avec l’acquisition de 24 hélicoptères “Apache” pour renforcer les capacités de surveillance et d’attaque du pays contre les menaces potentielles contre le territoire marocain ; du drone israélien, “SpyX”, repéré dans le désert marocain, aux côtés du “Akinci” turc, du drone chinois « Wing Loong 2 », etc. Dans le domaine spatial, Defensa rappelle que le groupe israélien IAI a été choisi pour fournir un nouveau satellite d’observation, qui devrait remplacer le satellite « Mohammed VI-A », lancé en 2017 et désormais en fin de vie opérationnelle. Le Maroc entend par ailleurs acquérir un système de défense antimissile côtier.

À lire :Frontières : le Maroc investit massivement dans des équipements de pointe

Rappelant que le Maroc bénéficie d’une une subvention américaine d’un montant de 10 millions de dollars, qui comprend la fourniture de 500 véhicules militaires dans le cadre du programme Surplus Defence Articles (EDA), la revue espagnole souligne que « cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts américains visant à continuer à soutenir ce pays du Maghreb, à renforcer ses capacités de défense et à améliorer sa réponse face à d’éventuelles menaces ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Défense - Armement

Aller plus loin

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient...

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget...

Frontières : le Maroc investit massivement dans des équipements de pointe

Le Maroc travaille à sécuriser davantage ses frontières. Dans ce sens, il a décroché un contrat d’une valeur de 2,4 millions d’euros auprès de l’Espagne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.