Le Maroc veut se doter d’un système d’alerte aux tsunamis

3 juin 2022 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Pour protéger ses côtes, qui selon les scientifiques, ne sont pas à l’abri d’un tsunami, le Maroc a décidé de se doter d’un système d’alerte.

C’est dans ce cadre qu’un appel d’offres ouvert à tous les consultants tant au Maroc qu’au niveau international, a été lancé par la Direction générale de la météorologie. Il porte sur une étude de mise en place d’un système d’alerte aux tsunamis. L’ouverture des plis se tiendra le mardi 21 juin 2022, selon des sources citées par Le360, le coût de cette étude sera de l’ordre de 1,5 million de dirhams.

À lire : Le Maroc menacé par les tsunamis et les séismes

L’adjudicataire de ce marché disposera de 14 mois pour réaliser cette étude. Il s’agira d’établir un diagnostic exhaustif de la situation au Maroc et du niveau de risque de tsunami auquel le pays est exposé. Il tiendra également compte des pratiques en cours à l’international pour lutter contre ce type de phénomène. L’étude devra surtout évaluer la pertinence de la mise en place d’un système d’alerte aux tsunamis.

À lire : Le Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis

Une chose est sûre, le Maroc n’est pas à l’abri d’un tsunami. Selon une étude menée par des chercheurs espagnols sur la faille marine d’Averroès, en mer d’Alboran, i sa géologie a la capacité de générer un tsunami côtier et il y a de fortes chances que les zones côtières voisines puissent être affectées par l’arrivée de vagues de tsunami.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tsunami - Etude - Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement

Aller plus loin

Le Maroc fortement exposé aux tsunamis

Des chercheurs espagnols du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) ont récemment indiqué dans une étude que des tsunamis éventuellement provoqués par des failles...

Le Maroc teste son système d’alerte aux tsunamis

Le Maroc participe aux côtés d’une quinzaine de pays de l’Atlantique du nord-est, de la Méditerranée à un exercice international pour tester le système d’alerte aux tsunamis.

Le Maroc n’est pas à l’abri des tsunamis

Les efforts entrepris ces dernières années au niveau des systèmes d’alerte contre les tsunamis au Maroc ont, semble-t-il, commencé à porter leurs fruits.

Salé : construction d’une barrière anti-tsunamis

Après les dernières vagues qui ont ravagé la corniche de Salé, le gouvernement a décidé d’ériger une barrière rocheuse le long de la bande côtière, pour renforcer et protéger le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.