Maroc : l’assurance contre les catastrophes naturelles devient obligatoire

1er octobre 2019 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Président de l’Autorité de Surveillance des assurances et des affaires sociales (ACAPS), Hassan Boubrik, a déclaré que l’assurance, en cas de catastrophe, y compris les catastrophes naturelles et le terrorisme, sera introduite au Maroc début 2020. Tous les résidents marocains en sont concernés.

Le projet de décret portant application de la Loi n°110-14 du 25 août 2016, instituant un régime de couverture des catastrophes naturelles, a été adopté par le Conseil de Gouvernement marocain le 21 mars 2019.

Selon challenge.ma, ce projet met en place un double système d’indemnisation : un système indemnitaire en direction des victimes titulaires d’un contrat d’assurance et un système allocataire au profit des autres victimes non couvertes par une police d’assurance.

Concernant ces catégories de personnes, Hassan Boubrik a expliqué qu’elles bénéficieront du nouveau Fonds de Solidarité, en cas de catastrophe. Selon les précisions reçues par le site, le Fonds serait opérationnel à partir de 2020 et une nouvelle taxe de 1% sur les primes et les cotisations versées au titre de polices d’assurance, à l’exception de l’assurance vie, sera prélevée pour financer le Fonds.
.

Sujets associés : Hassan Boubrik - Fonds

Aller plus loin

Banque mondiale : gros prêt pour le Maroc

La Banque mondiale va accorder un prêt de 275 millions de dollars au Maroc. Ce prêt validé le 11 décembre dernier, vise à soutenir l’appui des politiques de développement pour...

Maroc : bonne nouvelle pour les victimes de catastrophes naturelles

Le Maroc veut souscrire à une assurance internationale pour se protéger des catastrophes naturelles. Dans ce sens, le Royaume entend ajouter un second palier de couverture, qui...

Maroc : le secteur des assurances se porte bien

Le secteur des assurances affiche de belles performances, en ce début d’année 2020. En témoignent les dernières statistiques publiées par l’Autorité de contrôle des assurances...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.