Recherche

Maroc : un député sanctionné pour avoir triché au bac

© Copyright : DR

12 juin 2019 - 11h40 - Société

Quelques jours à peine après avoir été surpris avec trois téléphones portables lors de l’examen du baccalauréat, chose strictement interdite par la loi, le député Noureddine Qchibel vient d’être sanctionné.

Ainsi, la Commission de discipline qui statue dans les cas de fraude aux examens vient de priver d’examens du bac, pendant une durée de 2 ans, le parlementaire issu du parti du PJD. Concrètement, il ne pourra pas passer l’examen du baccalauréat cette année ni celle d’après.

Une source au sein de cette commission citée par le site Hespress explique que « la punition ne concerne pas seulement le député Noureddine Kchibel mais aussi des élèves inscrits pour un bac libre ou ordinaire et qui étaient en possession de téléphones portables lors des épreuves ».

Comme l’indique la même source, cette commission est composée d’un responsable, en plus d’un représentant de la direction régionale, et un inspecteur de l’éducation.

Pour rappel, Noureddine Kchibel, député de la région de Taounat, a été surpris la semaine dernière avec des téléphones portables alors qu’il allait passer son examen en tant que candidat libre dans un lycée à Rabat. Faisant son mea culpa, il jure qu’il n’était pas au courant que la loi interdit la possession de téléphone lors de l’examen.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact