Recherche

Le Maroc en colère contre les Pays-Bas

© Copyright : DR

25 avril 2020 - 12h00 - Maroc

Le Maroc fustige "l’opportunisme politique" des Pays-Bas sur le dossier du rapatriement des binationaux en cette période de crise sanitaire mondiale. C’est ce qu’a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

"Le Marocain, dans son pays d’origine, jouit de tous les droits et assume toutes les obligations à l’instar de ses compatriotes. Il n’a pas besoin de la protection, ni de la tutelle de l’ambassade d’un pays tiers", a fulminé de colère le chef de la diplomatie marocaine, dans une déclaration à la Map, à l’issue d’une réunion de la Commission parlementaire des Affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE.

À en croire le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le Maroc est ouvert au principe d’un retour de ses ressortissants dans leurs pays de résidence pour raisons professionnelles ou considérations familiales ou de santé.

"Si la Belgique a adhéré à cette logique, les Pays-Bas ont dès le départ affiché une attitude contraire et discriminatoire à l’égard des Marocains détenteurs de la double nationalité, avant de vouloir se poser en défenseur de leurs droits auprès de l’État marocain", a expliqué le ministre, ajoutant que ce n’est qu’après une trentaine de vols de rapatriement des Néerlandais de souche que les Pays-Bas ont manifesté leur intérêt aux Marocains détenteurs de la double nationalité, basés dans le nord du royaume.

Pour le ministre, le débat que font certaines parties sur la question de la double nationalité "ne peut être que malsain avec des arrières-pensées bien connues".

Mots clés: Pays-Bas , Nasser Bourita , Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact