Maroc : 11 ministres dans le collimateur de la Cour des Comptes

26 septembre 2019 - 12h20 - Ecrit par : K.B

Le récent Rapport de la Cour des Comptes a révélé des défaillances et des dépassements impliquant de nombreux responsables politiques marocains. Parmi eux figurent 11 Ministres de l’actuel Gouvernement, qui viennent de faire l’objet de convocations de la part des partis de l’opposition, en vue de les interroger sur les constats devant le Parlement.

Selon le quotidien Assabah, le Parti de l’Istiqlal a appelé plusieurs ministres et hauts responsables à comparaître devant les élus de la nation, afin de répondre des irrégularités relevées par la Cour des Comptes.

Il s’agit des Ministres de la Santé, Anas Doukkali, de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaaboun, de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, de l’Energie et des mines, Aziz Rebbah, de l’Éducation nationale, Said Amzazi, de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, et de la Jeunesse et des sports, Aziz Talbi El Alami.

La liste des hauts responsables également convoqués par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), comprend aussi les Ministres de la Famille et de la solidarité, Bassima Hakkaoui, et du Travail et de la réinsertion professionnelle, Mohamed Yatim, puis le Ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, Mustapha El Khalfi, ainsi que le Directeur de la Caisse nationale de la sécurité sociale, et les Hauts commissaires respectifs des Anciens combattants et des Eaux et forêts.

Le PAM a insisté sur la nécessité d’interroger les responsables devant les membres du Parlement, afin de mettre la lumière sur les zones d’ombres relatives aux différents secteurs, ajoutant que le Parti dispose de données plus importantes que le rapport de la Cour des Comptes.

Tags : Cour des comptes - Gouvernement marocain - Parlement marocain

Nous vous recommandons

Le changement d’heure fait encore polémique au Maroc

Le Maroc va repasser à l’heure légale GMT+1 dès le dimanche 8 mai prochain, comme l’a annoncé le gouvernement. Mais le débat sur le changement définitif de l’heure a repris de plus belle.

Changes : de nouvelles règles pour les résidents étrangers au Maroc

Afin de simplifier les opérations de changes, l’office des Changes a annoncé la modification des règles régissant ce secteur pour les étrangers résidant au Maroc.

Ibrahim Ouassari, un MRE devenu un as du digital à Molenbeek

Sans background académique, Ibrahim Ouassari, un Marocain de 43 ans, a réussi à se frayer un chemin dans le digital. Co-fondateur de MolenGeek, marque présente dans huit villes européennes (en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie) et depuis peu, en...

Les Marocains se mettent au «  casher  » pour séduire les Israéliens

Au Maroc, les acteurs touristiques veulent attirer les touristes israéliens pour se refaire une santé financière en ces temps de Covid-19. La formule est trouvée : le «  casher  ».

Important message de Royal Air Maroc aux voyageurs

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) appelle les personnes vaccinées désireuses de voyager par avion à préparer une attestation de vaccination en format numérique ou format papier, le pass sanitaire étant vérifié dans les aéroports au...

Gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc va importer du gaz d’Espagne

Le Maroc étudie avec l’Espagne la possibilité d’acheminer du gaz via ses terminaux de gaz naturel liquéfié au cas où l’Algérie n’en renouvellerait pas le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe qui expire le 31...

Maroc : des caïds et auxiliaires d’autorité sanctionnés

Impliqués dans le blocage du programme « Villes sans bidonvilles », censé soulager les familles marocaines qui vivent dans la précarité, plusieurs caïds et auxiliaires d’autorité ont été sanctionnés par le ministère de...

L’école marocaine comparée à une « maison close »

Le prédicateur marocain Redouane Benabdeslam fait l’objet d’une plainte pour avoir qualifié l’école marocaine de « maison close » et de « lieu de débauche ». Suite à ces propos, Chakib Benmoussa a porté plainte contre le prédicateur pour avoir appelé les parents...

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,31 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,48 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc

Lors des opérations de contrôle, les autorités locales et les services municipaux d’hygiène ont procédé à la fermeture de plusieurs restaurants dans le Nord du Maroc.