Recherche

Maroc : le déconfinement avant l’heure ?

© Copyright : DR

1er juin 2020 - 10h00 - Société

Alors que le Maroc a imposé une nouvelle prorogation du confinement, le constat sur le terrain est loin de la réalité. Dans le royaume et surtout à Casablanca, région la plus touchée, les gens sortent de plus en plus, mais dans le respect des distances et des gestes barrières par endroits.

Sans une directive claire pour la levée du déconfinement, chaque enseigne se prépare à sa manière au retour à la normale, rapporte Jeune Afrique. Dans certains secteurs d’activités fermées, il y a près de deux mois, c’est la reprise des activités. C’est le cas d’une salle de fitness de Rabat. Ses entraîneurs ont repris du service, mais se contentent pour le moment d’entretenir le matériel, oublié depuis la fermeture du club le 16 mars.

Tous veulent réaménager l’espace pour y inscrire des marquages au sol afin d’assurer une distanciation physique entre les clients attendus au plus tard le 11 juin.

En attendant le plan de déconfinement marocain, des gérants de cafés s’inspirent des exemples dans d’autres pays afin de se préparer en temps opportun.

Selon la même source, le deuxième prolongement du confinement annoncé par le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, n’a pas convaincu les Marocains, déjà exténués par deux mois d’inactivité. Trois ministres du gouvernement, à savoir celui des Finances, de la Culture et des Petites et moyennes entreprises, ont annoncé respectivement la reprise des activités des entreprises après l’Aïd Al-Fitr et la réouverture des cafés et restaurants en plein confinement.

Pour l’heure, la vie reprend son cours dans les grandes villes marocaines. En dehors des taxis rouges qui circulent désormais, les déplacements entre villes sont autorisés avec la présentation d’un simple ordre de mission. A cela s’ajoute la reprise des navettes de train entre Casablanca et Rabat, en attendant les vols de Royal Air Maroc.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact